Edit this page
Modify this page
Edit this string
         
« Le dernier tango à Paris » : la polémique autour de la scène de viol refait surface

 

La célèbre « scène du beurre » du film de Bertolucci a été planifiée à l’avance par le réalisateur et Marlon Brando, sans le consentement de l’actrice Maria Schneider. Une vidéo exhumée d’internet montre le cinéaste en train de s’en expliquer.

C’est la scène la plus polémique du Dernier Tango à Paris. Dans ce film de 1972 de Bernardo Bertolucci qui retrace la violente liaison d’un Américain (Marlon Brando) et d’une jeune Parisienne (Maria Schneider), le premier viole son amante en la sodomisant et en utilisant du beurre en guise de lubrifiant.

« Oui, mes larmes étaient vraies »

La chose est connue : bien que simulée, cette scène n’est pas consentie et les larmes de l’actrice sont réelles. Pour cause : elle n’avait pas été prévenue par le réalisateur, qui avait planifié la séquence à son insu.

Cette histoire refait surface alors qu’une vidéo montrant Bertolucci expliquer ses intentions a refait surface sur internet et fait l’objet d’un article dans le ELLE américain, repéré par La Parisienne. Dans ces images de 2013 extraites d’une émission de télévision, le réalisateur admet que « la scène du beurre est une idée [qu’il a] eue avec Marlon le matin avant de la tourner. »

« Je ne lui [Maria Schneider] ai pas dit ce qu’il se passait parce que je voulais avoir sa réaction en tant que fille et pas en tant qu’actrice (...) Je ne voulais pas que Maria joue son humiliation et sa rage, je voulais qu’elle les ressente. Elle m’a haï toute sa vie », lâche-t-il dans cette séquence glaçante qui montre que le septième art pouvait à ses yeux justifier de filmer une agression sexuelle sans trouver à y redire.

Bien que Bertolucci dise se sentir « très coupable », il assure ne pas regretter. « Pour obtenir quelque chose [dans un film], nous devons être complètement libres », plaide-t-il.

L’exhumation de cette vidéo a fait réagir sur les réseaux sociaux. L’actrice américaine Jessica Chastain a tweeté ces mots: « Pour tous ceux qui adorent ce film, vous regardez une jeune femme de 19 ans en train de se faire violer par un vieil homme de 48 ans. Le réalisateur a planifié ce viol. Cela me rend malade. »

« Ils ont tous les deux fait le film »

« Je me suis sentie violentée. Oui, mes larmes étaient vraies », avait déclaré Maria Shneider des années après le film, selon Libération. « J’ai eu l’impression d’être violée à la fois par Marlon et par Bertolucci », avait-elle aussi dit déclaré au Daily Mail. Dans le grand bal des actrices, ce rôle frappé de scandale l’a marginalisée. A 23 ans, elle était revenue sur les conditions de réalisation du film dans le fascinant (et accablant) documentaire de Delphine Seyrig Sois belle et tais-toi (1981) sur le sexisme qui régnait à l’époque sur les tournages.

« Je reçois que des rôles de schizophrénique, folle, lesbienne, meurtrière » après Le Dernier Tango, regrette-t-elle, ajoutant: « J’ai eu aucune discussion, aucune explication (...) Bernardo il travaillait avec Marlon sur le film. Ils ont tous les deux fait le film si tu veux. »

Après le décès de l’actrice à 58 ans des suites d’un cancer en 2011, Bernardo Bertolucci avait déclaré qu’il aurait « voulu demander pardon ».

 

yogaesoteric
14 novembre 2017
 
 

Articles publiés récemment

> 20 OctobreLes 6 changements radicaux sociétaux du nouvel ordre mondial

> 20 OctobreUne première : des ovules humains matures obtenus en laboratoire

> 18 OctobreDans les écoles maternelles suédoises, les garçons peuvent porter des robes et les filles peuvent hurler

> 18 OctobreLe président polonais compare l’UE à l’époque où Varsovie était occupée

> 18 OctobreL’UNESCO publie ses nouvelles normes pour l’éducation sexuelle complète : l’idéologie du genre pour les enfants de 5 ans

> 17 OctobreLe contrôle de la perception

> 17 OctobreUne Europe sans Européens selon la recette Coudenhove-Kalergi

> 16 OctobreLe calme avant la tempête de la guerre civile va bientôt prendre fin aux États-Unis ; la prochaine phase de la libération planétaire va commencer

> 15 OctobreL’imposture des droits sexuels

> 14 OctobreLe nouvel arsenal nucléaire russe rétablit la bipolarité du monde

> 14 OctobreComment les frappes contre la Syrie sont liées à la dénucléarisation de la Corée du Nord

> 14 Octobre2018-2028 : La décennie la plus dangereuse

> 13 OctobreMoscou: l’attaque chimique en Syrie mise en scène par des ONG financées par l’Occident

> 13 OctobreGoogle fait la « guerre algorithmique » pour l’armée américaine

> 13 OctobreLa plus puissante alliance mondiale d’espions

> 13 OctobreMaria Zakharova révèle les manipulations britanniques dans l’affaire Skripal

> 12 OctobrePourquoi la Turquie a soutenu les frappes de la coalition occidentale contre la Syrie

> 12 OctobreL’OTAN cherche la destruction de la Russie depuis 1949 (Partie 5)

> 11 OctobreLes 10 plus grosses révélations d’Edward Snowden

> 11 OctobreLe prince héritier saoudien révèle que le wahhabisme a été exporté à la demande des Occidentaux

> 11 OctobreFrappe par missiles de croisière sur la Syrie – Stupidité et irresponsabilité

> 10 OctobreQAnon poste deux messages chocs impliquant les Clintons dans la mort de JFK jr.

> 10 Octobre« Contenir l’agression »: à quoi serait prêt Moscou après les frappes contre la Syrie ?

> 9 OctobreLe Canada s’aligne à l’offensive incendiaire des États-Unis contre la Russie

> 9 OctobreEn 2010 Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, affirmait que la protection de la vie privée n’est plus une « norme sociale »

> 9 OctobreUn nid d’espions : agents doubles, décès troubles

> 8 OctobreL’OTAN cherche la destruction de la Russie depuis 1949 (Partie 4)

> 8 OctobreAbou Ghraïb : la prison de l’expérience de Stanford

> 8 OctobreSeul contre tous : un journaliste américain dénonce la propagande sur l’attaque chimique en Syrie

> 7 OctobreL’échec des frappes en Syrie et la fin d’un ordre mondial

> 7 OctobreLes Américains s’apprêtent à défendre Israël