Edit this page
Modify this page
Edit this string
         
Est de longue date Jurisprudence Vaccine Jacobson c. Massachusetts (1905) Obsolète ?


Il y a plus d’un siècle (1905), lorsque les vaccins étaient encore « nouveaux », un indépendant anti-vaxxer Pastor Henning Jacobson et sa femme ont résisté à la vaccination obligatoire contre la variole et les oreillons quand rendue obligatoire par le Massachusetts. Pasteur Jacobson a refusé la vaccination réclamant « avait eu de mauvaises réactions aux vaccins plus tôt, il et son fils. En raison de son refus de la vaccination, Jacobson a été condamné à une amende de 5 $ et a fait appel à la Cour suprême. »

La Cour suprême des États-Unis a confirmé l’autorité des États d’appliquer les lois sur les vaccinations obligatoires et que la jurisprudence a été le fondement des lois de vaccination forcée depuis. La décision de la Cour a énoncé l’idée que la liberté de l’individu doit parfois être subordonnée au bien-être commun et est soumis à la puissance de la police de l’Etat.

Ce bien commun a apparemment donné lieu à ce qui est devenu la théorie de la « immunité collective », étant reclassé maintenant comme « immunité collective », « l’immunité de la population » ou « l’immunité sociale. » Cependant, il semble y avoir une différence qualitative et technique découlant en toute légalité dans la mesure où comme les vaccins à l’ origine ont été promus et mandatés contre la propagation des maladies infectieuses, par exemple, la variole et les oreillons dans le cas 1905, mais de nombreux vaccins depuis se sont produits sur le marché pour prévenir les maladies non infectieuses.

Jacobson littéralement devenu un vaccin fondamental droit de la santé publique, mais qui était plus une centaine d’années, et il a besoin d’aller ! Nous sommes maintenant en 2017 avec des mandats de vaccins forcés qui ont été ruinent deux générations de la santé des enfants avec plus de mandats à venir de nouveaux vaccins arrivent sur le marché.

Question: Comment peut Jacobson appliquer toujours légalement, en particulier en ce qui concerne les vaccins contre l’hépatite B et le papillomavirus humain, qui ciblent les maladies non infectieuses ? Cette question a été examinée et discutée dans laHarvard Law Review essai « Vers un XXIe siècle Jacobson v. Massachusetts ». Non seulement ces deux vaccins devraient être touchés, mais tous les nouveaux vaccins Big Pharma a dans son portefeuille de développement des vaccins environ 300 !

À l’heure actuelle, les nouveaux mandats de vaccins sont présumés constitutionnellement valide en vertu Jacobson, même lorsque les maladies de combat des vaccins qui ne sont pas dans l’air et dont les individus ont un autre recours pour se protéger.

Comme la Harvard Law Review article (HLR) a noté, « Ces [Hep B & HPV] vaccins sont qualitativement différents de leurs prédécesseurs en ce sens qu’ils ne sont pas médicalement essentiels pour prévenir la propagation de la maladie. La loi sur les vaccins et la politique – que ce soit par la common law, les lois ou directives des organismes – doivent trouver des moyens clairs pour reconnaître ces distinctions » là que se trouve une taille de gallon peut des vers juridiques à trier, surtout en ce qui concerne les mandats, le consentement éclairé, droit à l’autodétermination, les droits des parents, et à la prévention de la science frauduleuse CDC / FDA dans la promotion des vaccins nouveaux ingrédients, toxiques ou dangereux.

L’argument que HLR fait est que « laloi de vaccin doit être mis à jour. » Pour ajouter, il faut mettreà jour en particulier la « carte gratuite poursortir de prison » de 1986 du Congrès donné aux fabricants de vaccins quand il a adoptéThe National Childhood Vaccine Injury Act (NCVIA) ( La loi nationale des prejudices causées par les vaccins) de 1986 (42 USC 300aa-1 à 300aa-34), qui est utilisé actuellement pour mandater des vaccins pour les adultes. Cette loi de 1986 portait sur les vaccins pour enfants et a été bâclé le plus efficacement possible à la Cour des vaccins (Bureau des maîtres spéciaux de la Cour des États-Unis des revendications fédérale) lorsque les créances des sujets vaccinés sont lésés rejetaient en masse.

Selon HLR, « Les vaccins ne sont jamais à cent pour cent efficaces pour tout le monde, de sorte que même les personnes vaccinées peuvent être infectés par des maladies contre lesquelles ils ont été vaccinés. » Souhaitons que tous ceux qui écrivent au sujet des vaccins donnent des statistiques sur la façon dont les vaccins inefficaces sont vraiment.

Franchement, il est incompréhensible que tout tribunal, en particulier SCOTUS, rendrait obligatoire des ingrédients neurotoxiques et matières dangereuses, que l’on trouve dans les vaccins à présent, doit être injecté dans les nourrissons dont le système immunitaire ne sont pas complètement développés jusqu’à environ deux ans. C’est la maltraitance chimiquedes enfants de la part du système juridique qui doit être discuté lors de réexaminer Jacobson et NCVIA.

L’essai est un indicateur important du vaccin délivré aux les tribunaux, HHS, CDC et la FDA, plus précisément, auquel ils doivent répondre car les authorisations obtenues pour les vaccins sont excessivement ridicules et trop nombreuses ! Allez-vous porter votre enfant chez le médecin tous les jours pour obtenir une vaccination, si Big Pharma obtient tous les nouveaux vaccins sur le marché médical ?

De plus, personne dans la loi, Big Pharma, les organismes de santé fédéraux (HHS, CDC, FDA) et les organismes de santé de l’État ne se penche sur la pratique des vaccins scandaleux d’injecter neuf vaccins à la fois dans les bébés de 2-4-6 mois. Aucune étude qu’il a été fait ne peut prouver que la pratique est en toute sécurité ! Cela devrait être mis hors la loi comme la maltraitance des enfants criminels.

La conlusion de l’essai HLR :

« Un titre de New York Times a proclamé : “ Les vaccins et leurs promesses sont de retour ”. L’article décrit comment, après plusieurs décennies de peu d’innovation dans le domaine, “ le projet de recherche est renflé ” avec plus de vaccines. Il est important que lorsque ces nouveaux vaccins arrivent – soit qu’ils protègent contre le SIDA ou d’un virus obscur et encore inconnue – nous ayont des mis à jour les lois des vaccins et des politiques qui appliquent correctement à leur disposition. Pour déterminer si l’action gouvernementale est nécessaire pour protéger la santé publique, la reconnaissance d’une distinction qualitative entre les vaccins qui sont médicalement nécessaires et pratiquement nécessaire est une étape importante dans le sens d’une évaluation plus nuancée. Les décideurs des vaccins, les législateurs et les tribunaux devraient coopérer pour trouver un moyen de reconnaître cette distinction. »




yogaesoteric

30 septembre 2017
 

Articles publiés récemment

> 15 OctobreL’imposture des droits sexuels

> 14 OctobreLe nouvel arsenal nucléaire russe rétablit la bipolarité du monde

> 14 OctobreComment les frappes contre la Syrie sont liées à la dénucléarisation de la Corée du Nord

> 14 Octobre2018-2028 : La décennie la plus dangereuse

> 13 OctobreMoscou: l’attaque chimique en Syrie mise en scène par des ONG financées par l’Occident

> 13 OctobreGoogle fait la « guerre algorithmique » pour l’armée américaine

> 13 OctobreLa plus puissante alliance mondiale d’espions

> 13 OctobreMaria Zakharova révèle les manipulations britanniques dans l’affaire Skripal

> 12 OctobrePourquoi la Turquie a soutenu les frappes de la coalition occidentale contre la Syrie

> 12 OctobreL’OTAN cherche la destruction de la Russie depuis 1949 (Partie 5)

> 11 OctobreLes 10 plus grosses révélations d’Edward Snowden

> 11 OctobreLe prince héritier saoudien révèle que le wahhabisme a été exporté à la demande des Occidentaux

> 11 OctobreFrappe par missiles de croisière sur la Syrie – Stupidité et irresponsabilité

> 10 OctobreQAnon poste deux messages chocs impliquant les Clintons dans la mort de JFK jr.

> 10 Octobre« Contenir l’agression »: à quoi serait prêt Moscou après les frappes contre la Syrie ?

> 9 OctobreLe Canada s’aligne à l’offensive incendiaire des États-Unis contre la Russie

> 9 OctobreEn 2010 Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, affirmait que la protection de la vie privée n’est plus une « norme sociale »

> 9 OctobreUn nid d’espions : agents doubles, décès troubles

> 8 OctobreL’OTAN cherche la destruction de la Russie depuis 1949 (Partie 4)

> 8 OctobreAbou Ghraïb : la prison de l’expérience de Stanford

> 8 OctobreSeul contre tous : un journaliste américain dénonce la propagande sur l’attaque chimique en Syrie

> 7 OctobreL’échec des frappes en Syrie et la fin d’un ordre mondial

> 7 OctobreLes Américains s’apprêtent à défendre Israël

> 6 Octobre« En Syrie, Washington, Londres et Paris ont perpétré une agression pure et simple »

> 6 OctobreHallucinant. Comme les gens votent mal, supprimons le vote !! Les Pays-Bas suppriment le référendum…

> 6 OctobreQue cachent l’Agenda 21 des Nations unies et la transition énergétique ?

> 5 OctobreC’est la pire purge des Voix Conservatrices de l’Histoire d’Internet

> 5 OctobreTurquie : la vidéo interdite qui prouve qu’Erdogan fournissait en armes Al-Qaida

> 5 OctobreUne réunion diplomatique secrète près de Saturne a discuté de l’avenir de l’humanité

> 5 OctobreSyrie : qui tire les ficelles ?

> 4 OctobreL’OTAN cherche la destruction de la Russie depuis 1949 (Partie 3)

> 4 OctobreLa mafia pédophile d’Hollywood sur le grill

> 4 OctobreSyrie Bombardement : Une opération de diversion de l’Otan qui retentit comme une manifestation d’impuissance

> 3 OctobreQanon révéle les connections entre le Vatican, la famille Rothshild, les reptiliens

> 3 OctobreLa Censure est désormais ATOMIQUE : Après Infowars, au tour de Natural News de disparaître de Youtube

> 2 OctobreLe chef d’une secte liée à Clinton a été arrêté par le FBI pour avoir organisé un réseau d’esclavage sexuel

> 2 OctobreLes États-Unis développent des armes biologiques dans les laboratoires à travers le monde…

> 2 OctobreLe plan secret des USA visant Damas a été déjoué : le rôle de la Russie avant et après l’attaque des USA, du R.U. et de la France révélé