Edit this page
Modify this page
Edit this string
         
Vous êtes ici: Home >Santé >Thérapies >
Des chercheurs affirment que l’écoute de Mozart augmenterait le QI

 

La « Sonate pour deux pianos en ré majeur » de Mozart aurait, selon certains chercheurs, des vertus stimulantes pour l’intellect. C’est ce qu’avaient observé en 1993 les psychologues et neurologues californiens Frances Rauscher et Gordon Shaw. Une trentaine d’étudiants en psychologie avaient obtenu, après 10 minutes d’écoute de l’oeuvre en question, des résultats supérieurs de 8 ou 9 points lors d’un test d’intelligence spatiale.

Ce curieux phénomène baptisé « Effet Mozart » par les médias, ne se fondait pas sur des conclusions scientifiques mais plutôt sur un constat expérimental. En revanche, lorsqu’une certaine presse eut vent de cette étonnante hypothèse, on en vint à découvrir des titres sensationnalistes du type : « L’écoute de Mozart augmente l’intelligence ». Une bonne nouvelle pour l’industrie musicale car le prolixe compositeur a laissé plus de 600 oeuvres majeures, les premières écrites dès l’âge de cinq ans.

Le mystérieux pouvoir de la musique classique

Cet « effet Mozart » désigne le mystérieux pouvoir de la musique classique d’influencer la santé, le bien-être et la capacité d’attention. Par extension, le terme désigne l’utilisation de la musique pour combattre le stress, favoriser la relaxation, éveiller les sens et même améliorer la mémoire. Les plus fervents partisans de cette thérapie douce n’hésitent pas à avancer que la musique peut corriger les problèmes de l’attention et même certains troubles mentaux. Difficile à prouver mais impossible à récuser !

Par la suite, les résultats des expériences de Rauscher n’ont jamais convaincu les groupes de recherches qui s’y sont intéressés. Ainsi pour Christopher Chabris, de l’université de Harvard : « la musique n’aurait qu’une influence mineure sur le QI ».

Une augmentation moyenne de 2,1 points du niveau de QI

En fait, l’analyse des vingt expériences comparant l’effet de la musique classique à celui du silence sur 714 sujets, a tout de même relevé une augmentation moyenne de 2,1 points du niveau de QI. Et ce, uniquement au cours de tâches faisant appel au processus spatio-temporels, comme le pliage et le découpage d’un papier et non lors d’un raisonnement abstrait.

Il apparaîtrait plus simplement qu’à l’écoute de Mozart et de nombreux autres compositeurs classiques, une région de l’hémisphère droit du cerveau aurait un réveil cognitif qui faciliterait l’exécution de tâches pratiques. Ainsi, la grande musique aurait des influences positives sur l’activité cérébrale.

 

yogaesoteric
2 octobre 2018


Articles publiés récemment

> 13 NovembreUne vaste étude nutritionnelle internationale confirme l’importance de ne pas trop diminuer le gras

> 12 NovembreSuperaliment : les graines de chia

> 12 NovembreComment la nature rend les gens plus heureux, créatifs et intelligents

> 12 NovembreL’extrait de tomate entier peut prévenir, traiter le cancer de l’estomac

> 11 NovembreLes nanoparticles « Intelligents » ont pu aider à soigner des malades du cancer

> 11 NovembreLa vitamine D, une nouvelle piste contre la maladie d’Alzheimer ?

> 10 NovembreLes femmes qui consomment régulièrement du fast food ont plus de mal à tomber enceinte

> 9 NovembrePin : bienfaits et vertus pour la santé

> 8 NovembreQu’est-ce que le Ginkgo biloba ? (2)

> 8 NovembreDix raisons de sortir de votre zone de confort

> 8 NovembreOGM : et si c’était le début de la fin ?

> 8 NovembreLa médecine de lutte contre le cancer qui grandit dans votre cour. Très médicinal !

> 7 NovembreCheveux : ce qu’ils révèlent de votre santé !

> 7 NovembreUne bonne alimentation peut améliorer la forme physique plus tard dans la vie

> 7 NovembreCOUP DE THÉÂTRE : Preuves scientifiques que les vaccins contre la grippe affaiblissent la réponse immunitaire dans les années qui suivent…

> 7 Novembre38 bienfaits et utilisations de la banane pour la peau et la santé (2)

> 6 NovembreLe jeûne rajeunit nos cellules par l’autophagie

> 6 NovembreHuile essentielle de cumin

> 6 NovembrePsychologie des couleurs : comment les couleurs nous affectent et que signifie chacune d’elles (2)

> 6 NovembreComment l’Aloe Vera agit dans votre corps et pourquoi les égyptiens l’appelaient la plante de l’immortalité

> 5 NovembreCancer : comment le sucre facilite la croissance des tumeurs

> 5 NovembreQu’est-ce que le Ginkgo biloba ? (1)

> 4 Novembre9 avantages du patchouli

> 3 NovembreLe travail de nuit peut avoir un impact très négatif sur votre santé

> 3 NovembreUne étude choquante prouve que l’industrie du vaccin n’est qu’une extension de l’industrie de l’avortement

> 3 Novembre38 bienfaits et utilisations de la banane pour la peau et la santé (1)

> 2 NovembrePsychologie des couleurs : comment les couleurs nous affectent et que signifie chacune d’elles (1)

> 2 NovembreJapon : les avocats des victimes des vaccins HPV demandent aux autorités du pays leur interdiction

> 2 NovembreLe coing, un fruit d’automne riche en minéraux

> 1 NovembreLes enfants sur-vaccinés et l’épidémie d’allergie

> 1 NovembreLes nombreuses vertus de l’œuf de caille