Edit this page
Modify this page
Edit this string
         
Vous êtes ici: Home >Actualité >Articles >
Les Kenyans n’acceptent pas l’homosexualité



L’ancien président américain, Barack Obama, a visité à la fin du mois de juillet 2015 le pays natal de son père, Kenya. Dans son discours à Nairobi, le président des Etats-Unis a abordé le problème des droits des homosexuels.

D’ailleurs, l’homosexualité est une des principales préoccupations de la politique externe américaine, comme l’avait annoncé John Kerry, le chef de la diplomatie à travers l’Océan.

Dans son discours à Nairobi, Barack Obama avait dit à son homologue kenyan que la discrimination des homosexuels est sur le même palier que la discrimination raciale.

« Je crois avec force que tous les humains devraient être traités également par la loi. Je crois que tous les gens méritent de la protection égale dans le cadre de la loi. Je crois que les humains ne devraient pas être discriminés en raison de leur orientation sexuelle. Lorsqu’un gouvernement commence à traiter les citoyens différemment, alors cette habitude à tendance à être copiée », avait affirmé Obama, selon CNN.

D’autre côté, le président de Kenya, Uhuru Kenyatta, avait dit que, bien que son pays a beaucoup de choses en commun avec les Etats-Unis, il y a aussi des aspects que son peuple ne peut pas accepter.

« Il est très évident que nous avons beaucoup de valeurs communes avec les Etats-unis: l’amour pour la démocratie, entrepreneuriat, les valeurs de la famille. Mais il y a aussi des questions que, il faut l’admettre, on ne les partage pas. Que notre société et notre culte n’acceptent pas. Il est très difficile pour nous d’imposer à notre peuple des questions qu’il n’accepte pas. C’est pourquoi je le dis et je le répète: pour les Kenyans d’aujourd’hui, le problème des homosexuels est un non problème. Nous nous concentrons sur les problèmes de tous les jours de notre peuple. Le problème des homosexuels n’est pas dans le premier plan dans les esprits des kenyans. Et ceci est un fait », avait dit le président Kenyatta.

Uhuru Kenyatta est le fils de Jomo Kenyatta, le premier président de Kenya, considéré le père de ce pays. Il a étudié les sciences politiques au Collège Amherst des États-Unis et est le président du pays depuis 2013. En Kenya, les relations sexuelles entre les personnes du même sexe sont punies avec la prison.



yogaesoteric
16 juin 2018