Edit this page
Modify this page
Edit this string
         
Vous êtes ici: Home >Santé >Thérapies >
Bugrane, excellent diurétique et dépuratif


La bugrane est une plante d’origine européenne dont le petit arbuste épineux, souvent ligneux à la base, peut atteindre 60 à 70 cm de hauteur.

Les feuilles de bugrane sont divisées en trois parties à leur base, tandis que celles plus hautes sur l’arbuste sont composées d’un seul élément. Les fleurs de bugrane quant à elle sont isolées entre elles, généralement regroupées par un maximum de un ou deux sujets et leur couronne se compose de 5 pétales avec des nuances allant du blanc au violet clair.

 

La bugrane est reconnue comme étant un très bon remède maison à base de plantes pour la santé. Elle peut être intégrer dans une variété de traitements liés à certains troubles de la santé et du bien-être physique, en particulier pour les avantages qu’elle distille à la peau et aux reins.

La bugrane s’utilise fréquemment aussi en aromathérapie, car elle se caractérise par un arôme très agréable et relaxant.

La bugrane et ses propriétés

Toutes les parties de l’arbuste bugrane sont comestibles, qu’il s’agisse des racines, des fleurs et des feuilles.

Il est même possible de manger les fleurs crues dans une salade.

En médecine homéopathique la racine de bugrane s’utilise couramment pour soigner la santé et à la beauté de la peau, la prévention du vieillissement de la peau provenant du processus naturel de dégradation de l’organisme.

Un autre très bon usage de la bugrane réside dans ses capacités diurétiques pour l’organisme. En effet les remèdes naturels à base de bugrane visent à promouvoir la santé des reins et des voies urinaires, en aidant à prévenir les complications possibles liées à l’apparition d’infections.

Bugrane, ses bénéfices pour les reins, la vessie et la peau

Les jeunes pousses sont toujours les plus couramment utilisées en phytothérapie et sont réputées pour aider le corps à se débarrasser des calculs rénaux, améliorant ainsi la santé de l’ensemble du tractus urinaire et la prévention des virus ou des bactéries et de leurs effets indésirables.

En médecine traditionnelle, la bugrane fut également très couramment employée pour traiter les ulcères de la peau en procédant à de simples lavages des plaies avec de l’huile extraite de la tige et des feuilles de la plante; très efficace dans la prévention de nombreuses maladies qui affectent les couches de l’épiderme.

La bugrane procure aussi des effets bénéfiques sur le système respiratoire. En effet l’écorce de la plante peut en effet être utilisée pour formuler un élixir contre la toux et les symptômes lui étant liés, pour passer ainsi un hiver plus serein et sans maux saisonniers.

Intégrer la prise de bugrane pour garder l’organisme en bonne santé contribue aussi à éviter les problèmes de santé tels que la constipation, les rhumatismes, la rétention d’eau, et de nombreuses autres maladies liées au bien-être des reins et de la vessie.

Tisane diurétique de bugrane

Pour faire macérer diurétique à base de bugrane, verser un litre d’eau sur 2 cuillères de racine de bugrane hachée, laisser reposer quelques heures, puis filtrer et boire une tasse 2 à 3 fois par jour avec les repas. La racine de bugrane est souvent utilisée comme diurétique et dépuratif à base de plantes.

Pour dissoudre les calculs, diluer l’infusion avec un demi-litre d’eau tiède et boire le tout en l’espace d’une demi-heure, puis boire beaucoup d’eau.

Associations

Associations possibles avec les bienfaits du café vert, du persil et de la queue de cerise comme diurétique.

Les vertus du pissenlit, de la bardane, de La Bruyère comme dépuratif de la peau.

Pour les allergies de peau avec la pensée sauvage ou le plantain.

Contre le vieillissement de la peau association des baies de goji et acai.

Formule de la teinture de bugrane

Prendre 20 grammes de racine de bugrane hachée pour 1 litre d’eau de vie à 70 % vol, laisser macérer pendant 10 jours, puis filtrer.

Dans le cas de fonction rénale insuffisante, il pourrait être envisageable de prendre 20 gouttes de teinture de bugrane, diluée dans un peu d’eau, à raison de 3 fois par jour.
 
 
 
 
yogaesoteric
12 juillet 2018