Edit this page
Modify this page
Edit this string
         
Le directeur du renseignement américain reconnaît s’intéresser aux objets connectés


« L’Internet des objets » représente un trésor de données pour les agences de surveillance et d’espionnage


« A l’avenir, les services de renseignement pourraient tirer parti de l’Internet des objets pour identifier, surveiller ou localiser des suspects, découvrir des indicateurs potentiels, ou obtenir des mots de passe. »

Lors de son audition par le Sénat américain, mardi 9 février 2016, le directeur national du renseignement, James Clapper, a eu un rare moment de franchise concernant la manière dont les services de renseignement états-uniens envisagent d’utiliser le développement des objets connectés – ce que l’on appelle aussi « l’Internet des objets ».


Aux Etats-Unis, les objets connectés ont connu les dernières années un fort développement. Les thermostats intelligents Nest (rachetés par Alphabet) proposent ainsi de contrôler son chauffage à distance, ou de manière automatisée – et de nombreuses marques de réfrigérateur proposent des fonctions allant de la gestion automatique de la température à... l’établissement d’une liste de courses en ligne en fonction des habitudes alimentaires et du degré de remplissage du congélateur.

Grande quantité de données collectées

Ces objets collectent une très grande quantité d’informations, potentiellement utilisables par des services de renseignement. Un rapport publié le 1er février 2016 par le centre de recherche Berkman de l’université Harvard estime même que la quantité de données rassemblées par ces objets en font l’une des pistes privilégiées pour que les agences de renseignement puissent contourner les protections mises en place sur de plus en plus de moyens de communication « classiques ».

Les dernières années, des failles de sécurité concernant plusieurs fabriquants d’objets connectés ont été révélées, le plus souvent après la publication en ligne d’informations personnelles de leurs utilisateurs. A la fin de 2015, par exemple, le fabriquant de jouets connectés Vtech avait reconnu avoir été la cible d’un important piratage, qui avait abouti au vol de données personnelles de nombreux utilisateurs de ses produits.

 

yogaesoteric
18 septembre 2018


Articles publiés récemment

> 20 OctobreLes 6 changements radicaux sociétaux du nouvel ordre mondial

> 20 OctobreUne première : des ovules humains matures obtenus en laboratoire

> 18 OctobreDans les écoles maternelles suédoises, les garçons peuvent porter des robes et les filles peuvent hurler

> 18 OctobreLe président polonais compare l’UE à l’époque où Varsovie était occupée

> 18 OctobreL’UNESCO publie ses nouvelles normes pour l’éducation sexuelle complète : l’idéologie du genre pour les enfants de 5 ans

> 17 OctobreLe contrôle de la perception

> 17 OctobreUne Europe sans Européens selon la recette Coudenhove-Kalergi

> 16 OctobreLe calme avant la tempête de la guerre civile va bientôt prendre fin aux États-Unis ; la prochaine phase de la libération planétaire va commencer

> 15 OctobreL’imposture des droits sexuels

> 14 OctobreLe nouvel arsenal nucléaire russe rétablit la bipolarité du monde

> 14 OctobreComment les frappes contre la Syrie sont liées à la dénucléarisation de la Corée du Nord

> 14 Octobre2018-2028 : La décennie la plus dangereuse

> 13 OctobreMoscou: l’attaque chimique en Syrie mise en scène par des ONG financées par l’Occident

> 13 OctobreGoogle fait la « guerre algorithmique » pour l’armée américaine

> 13 OctobreLa plus puissante alliance mondiale d’espions

> 13 OctobreMaria Zakharova révèle les manipulations britanniques dans l’affaire Skripal

> 12 OctobrePourquoi la Turquie a soutenu les frappes de la coalition occidentale contre la Syrie

> 12 OctobreL’OTAN cherche la destruction de la Russie depuis 1949 (Partie 5)

> 11 OctobreLes 10 plus grosses révélations d’Edward Snowden

> 11 OctobreLe prince héritier saoudien révèle que le wahhabisme a été exporté à la demande des Occidentaux

> 11 OctobreFrappe par missiles de croisière sur la Syrie – Stupidité et irresponsabilité

> 10 OctobreQAnon poste deux messages chocs impliquant les Clintons dans la mort de JFK jr.

> 10 Octobre« Contenir l’agression »: à quoi serait prêt Moscou après les frappes contre la Syrie ?

> 9 OctobreLe Canada s’aligne à l’offensive incendiaire des États-Unis contre la Russie

> 9 OctobreEn 2010 Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, affirmait que la protection de la vie privée n’est plus une « norme sociale »

> 9 OctobreUn nid d’espions : agents doubles, décès troubles

> 8 OctobreL’OTAN cherche la destruction de la Russie depuis 1949 (Partie 4)

> 8 OctobreAbou Ghraïb : la prison de l’expérience de Stanford

> 8 OctobreSeul contre tous : un journaliste américain dénonce la propagande sur l’attaque chimique en Syrie

> 7 OctobreL’échec des frappes en Syrie et la fin d’un ordre mondial

> 7 OctobreLes Américains s’apprêtent à défendre Israël