Edit this page
Modify this page
Edit this string
         
Projet MKOften : Quand la CIA expérimentait la magie noire et le satanisme


L’Alliance pour la protection de la recherche humaine (AHRP) est un organisme à but non lucratif qui regroupe des professionnels dont le but est de développer des pratiques de recherche médicale éthique afin de minimiser les risques liés à ces pratiques et d’assurer la protection des droits humains, le bien-être et la dignité. Voilà ce qu’ils écrivent à propos du projet MKOften :

« Le projet MKOften était un sous projet occulte du département de la Défense des États-Unis conjointement avec la CIA (sous-projet de MKUltra). Complémentaire de MKSEARCH, son but était de tester les effets comportementaux et toxicologiques de certaines substances sur les animaux et les humains ».

 

D’après le journaliste d’investigation gallois Gordon Thomas ce projet fut initié par le docteur Sidney Gottlieb, alors chef des services techniques de la CIA, pour explorer le monde de la magie noire et « maîtriser les forces de l’obscur et démonter l’idée reçue qui veut que les retranchements de l’esprit humain soient hors de portée. Le projet vise à créer un nouvel être humain psychocivilisé ». Des médiums, diseurs de bonne aventure, chiromanciens, spécialistes du démon, sorcières, satanistes et autres praticiens de l’occulte furent recrutés.

« La recherche comportementale a été transférée de Sidney Gottlieb et de sa Division du soutien technique au Bureau de la recherche et du développement (ORD). Le Dr Stephen Aldrich a assumé le rôle de chef de file et l’ORD a continué de chercher des moyens de contrôler le comportement humain jusqu’en 1979; et ils le faisaient avec la technologie de l’ère spatiale qui a fait passer le temps de MKULTRA pour l’ère du cheval et de la charrue. Créer une société soumise n’était pas hors de portée. Aldridge a inauguré l’opération OFTEN qui incorporait l’occulte et la démonologie. Les psychiatres et les comportementalistes de l’équipe ORD sont partis explorer le monde de la magie noire et surnaturelle. Des agents se sont répandus à travers le pays à la recherche de diseurs de bonne aventure, de chiromanciens, de médiums et de voyants. Les agents se présenteraient comme des chercheurs de l’Institut d’ingénierie scientifique (SEI),

Aldrich était un doyen des études occultes et parapsychologiques qui a octroyé les fonds de recherche les plus lucratifs de l’Agence à l’Université de Pennsylvanie pour étudier les effets de 16 agents de guerre biochimiques nouvellement concoctés sur les humains. Ceux-ci comprenaient des produits qui provoquaient la suffocation, la formation de cloques et de vomissements, des toxines, des gaz toxiques et des produits chimiques incapacitants. Ils ont cherché des moyens d’utiliser le paranormal dans l’espionnage et le contre-espionnage. L’ORD a parrainé des travaux en parapsychologie. Avec les services militaires, les responsables de l’Agence ont voulu savoir si les médiums pouvaient lire dans les pensées ou les contrôler à distance (télépathie), s’ils pouvaient prédire l’avenir (précognition), ou influer sur le mouvement des objets physiques ou même de l’esprit humain (photokinésie).

En 1968, ils ont mis sur pied un programme commun appelé Projet OFTEN avec l’Army Chemical Corps à Edgewood (Maryland) pour étudier les effets de divers médicaments sur les animaux et les humains. L’armée a aidé l’Agence à constituer une base de données informatisée pour le dépistage des drogues et a fourni des volontaires militaires pour certaines des expériences. En mai 1971, trois astrologues étaient souvent sur la liste de paie de l’opération, dont la tâche spécifique était de prédire l’avenir. En 1972, deux chiromanciens sino-américains avaient été employés pour examiner comment développer l’interprétation de la paume des mains dans le cadre du renseignement. La recherche a également été menée dans la magie noire. Le Scientific Engineering Institute a financé un cours de sorcellerie à l’Université de Caroline du Sud. Les scientifiques de la CIA ont soigneusement étudié les résultats des cours consacrés aux rites de fertilité et à la résurrection des morts. Simultanément, les recherches sur la technologie des implants cérébraux ont été intensifiées. Les tests ont été brusquement interrompus en 1972 lorsque le laboratoire médical de la prison a été détruit par le feu.

En 1940, Winston Churchill parlait d’un monde “ rendu plus sombre et plus sinistre par les lumières sombres de la science pervertie ”. Il faisait allusion aux nazis, mais ses remarques s’appliquent aux expériences de contrôle mental de la CIA qui ont soumis une foule de sujets déstabilisés mentalement à des médicaments psychotropes, la privation sensorielle et aux implants d’électrodes dans la quête d’une “ formule magique ” pour gagner la guerre froide. »

Fiona Barnett, survivante d’expérimentations de contrôle mentale indique que le lieutenant-colonel Michael Aquino, fondateur du Temple de Set, est également impliqué dans ces expérimentations :

Qui est Michael Aquino?

Michael Aquino est le responsable le plus notoire de la traite des enfants de la CIA dans l’histoire moderne. Il a été impliqué dans tous les scandales majeurs concernant le trafic d’enfants organisé par la CIA à destination de personnalités, notamment McMartin Preschool, Presidio et le scandale Franklin. TOUS ces cas impliquaient des enfants formés par la CIA à la prostitution et, pire encore, des techniques de lavage de cerveau militaires, notamment l’hypnose contraire à l’éthique, la drogue et les chocs électriques.

Écoutez le témoignage de l’implication d’Aquino dans les abus rituels, le contrôle de l’esprit et le trafic d’enfants dans le scandale Franklin (et comme tous ceux qui dénoncent Aquino, y compris Max Spiers, il est mort désormais) :



Chef des opérations psychologiques militaires américaines, Aquino était le cerveau derrière le projet de syndrome de la fausse mémoire de la CIA, qu’il a inventé pour discréditer le nombre incalculable de victimes présentant des histoires horribles de trafic d’enfants, les abus rituels et le contrôle mental MK-ULTRA. Aux mains d’Aquino et de ses complices.


Lorsque les activités de maltraitance d’enfants d’Aquino ont été exposées pour la première fois dans les médias, il a froncé ses sourcils et a publiquement insisté sur son implication dans le satanisme. Il se vantait ouvertement d’être un prêtre dans le temple de Set. Cette couverture de pop-satanisme était un « psyop » conçu pour détourner l’attention de la véritable nature de son implication dans les techniques d’abus rituel et de contrôle mental de la CIA.

 
Le fondateur de l'église de Satan, Anton LaVey, avec le membre Michael Aquino et Sammy Davis Jnr

Avec John Gittinger et le Dr Jolly West, Michael Aquino a été choisi par la CIA pour une opération militaire conjointe basée à Dulce au Nouveau-Mexique. Dulce a abrité un laboratoire de Frankenstein spécialement conçu pour former les enfants soldats des Opérations Spéciales Delta. Une partie de mon entraînement MK-ULTRA a eu lieu à Dulce sous la direction de West et Aquino, bien que la majeure partie ait eu lieu sous la supervision de Gittinger dans des bases australiennes de la CIA.

Les victimes d’Aquino qui se confient actuellement

David Shurter, Marianne Bernard et Sarah Ashcraft sont également des victimes directes de la torture sadique, du viol et du meurtre d’enfants de Michael Aquino, commis au nom de la sécurité nationale. Le père de David Shurter a été directement impliqué dans l’opération de trafic d’enfants de Franklin à Omaha dans le Nebraska. Le père de Sarah Ashcraft était un membre fondateur du culte satanique d’Aquino. Elle a été trafiquée par sa famille à une élite hollywoodienne, dont Tom Hanks.

Marianne Bernard a été abusée par un réseau de pédophiles au manoir de Hugh Hefner, dont Jack Nicholson, Warren Beatty et Roman Polanski. Son histoire a été publiée par les médias grand public.

 




yogaesoteric
15 septembre 2018 
 

Articles publiés récemment

> 18 NovembrePape François : L’Enfer et le Paradis n’existent Pas

> 18 NovembreLes Clinton employaient des esclaves noirs dans l’Arkansas

> 17 NovembreL’empoisonnement par les chemtrails

> 16 NovembreFIN DE JEU : Divulgation et Défaite Finale de la Cabale (4)

> 15 NovembreRé-écrire l’histoire : la famille Bush et ses liens nazi et moonistes chez les trafiquants de drogue

> 14 NovembreComment les médias forment et déforment notre réalité (2)

> 14 NovembreLe comportement sexuel en chef du FMI typique des Illuminati

> 13 NovembrePlusieurs scientifiques confirment que l’énergie libre est une réalité

> 12 NovembreAlerte : les produits chimiques dans la nourriture et les cosmétiques rendent l’humanité infertile et pourrait faire disparaître la population

> 12 NovembreJapon : la liberté de la presse en danger

> 10 NovembreFIN DE JEU : Divulgation et Défaite Finale de la Cabale (3)

> 9 NovembreTransgenres : pour la pédiatre Michelle Cretella, « notre corps déclare notre sexe »

> 9 NovembreLe passage à l’heure d’été perturbe notre horloge biologique

> 9 NovembreFacebook et le Conseil de l’Atlantique s’unissent : Le géant des médias sociaux au service de l’agenda de l’OTAN

> 8 NovembreLe PedoGate révèle l’état profond piloté par la CIA et le Mossad

> 7 NovembreComment les médias forment et déforment notre réalité (1)

> 5 NovembrePourquoi certains manifestants de la « Marche pour nos vies » avaient des yeux sur leurs gants. Ils ne sont pas là pour faire joli