Edit this page
Modify this page
Edit this string
         
Vous êtes ici: Home >Actualité >Articles >
Un système stellaire géant bombarde des rayonnements cosmiques dans notre direction

 

Selon le Daily mail Eta Carinaes est une « arme à rayons » : un système stellaire gigantesque à 7.500 années-lumière si puissant que ses explosions cosmiques atteignent la Terre.

« Une nouvelle étude de la NASA a trouvé que Eta Carinaes, qui se trouve à 7.500 années-lumière, accélère les particules à des énergies si élevées que certaines d’entre elles atteignent la Terre sous forme de rayons cosmiques. »

« Le système a connu une explosion au 19ème siècle et est devenu brièvement le deuxième objet le plus brillant dans le ciel. Les astronomes, cependant, ont encore du mal à comprendre la source de l’explosion – et la dynamique de ce système stellaire en général.

Les fluctuations de la production de rayonnement d’Eta Carinae ont montré qu’il se passait quelque chose d’intéressant dans ce système, conduisant les chercheurs à soupçonner qu’il pourrait s’agir de l’une de ces sources de rayons cosmiques insaisissable. » (space.com)

Jusqu’à maintenant, on estimait que la mort des étoiles massives en supernovae était probablement la seule source des rayons cosmiques.

En tous cas ce n’est pas bon pour les gens de se faire bombarder par encore plus de rayons cosmiques (voir à la fin), même si l’impact de ce système sur le monde est encore dur à évaluer, il y aurait une composante aléatoire... il impacterait les gens plus à certains moment que d’autres, en d’autres termes il pourrait « tirer » une grosse salve de rayons cosmiques dans notre direction n’importe quand. La NASA qualifie ce système de « fusil à rayons cosmiques ». (« Cosmic Ray Gun »)

Les derniers rapports du niveau de rayons cosmiques dans la stratosphère indiquaient déjà qu’ils s’étaient intensifiés de 12,5 % entre mars 2015 et août 2016. Ceci a été publié par l’équipe de Space Weather le 11 septembre 2016, et la raison en est selon les astronomes la baisse de l’activité solaire :


Les scientifiques de la NASA ont révélé que le rayonnement se dirige sur une trajectoire de collision avec la Terre et qu’il provient d’un énorme système stellaire.

Le système stellaire a deux énormes soleils, qui envoient des rayons cosmiques dans l’espace, le rayonnement se déplaçant grâce aux vents intergalactiques.

Les scientifiques ont été intrigués par les observations à haute énergie dans la constellation sud de Carina, mais le puzzle a été résolu grâce au télescope orbital de la NASA. La NASA a révélé que la source d’énergie est Eta Carinae. Il s’agit d’un système d’étoiles doubles à environ 7.500 années-lumière de la Terre.

Les rayons contenant de l’énergie supérieure à 1 milliard d’électrons-volts sont envoyés dans notre système solaire. Ils sont envoyés dans une vaste étendue, tandis que l’énergie est erratique dans son déplacement, ce qui fait qu’il est très difficile de localiser les sources.

La NASA a souligné que les vents stellaires d’Eta Carinae sont à l’origine des modèles d’énergie. Kenji Hamaguchi, astrophysicien pour la NASA, a déclaré : « Des processus similaires doivent se produire dans d’autres environnements extrêmes. Notre analyse indique qu’Eta Carinae en fait partie. »

La NASA a utilisé le télescope NuStar pour recueillir des données sur les rayons cosmiques, disant que certains d’entre eux ont rebondi sur le champ magnétique de la Terre. Un chercheur a affirmé qu’avant l’utilisation du télescope NuStar, ils ne savaient pas d’où provenaient les rayonnements.

Une vidéo montre des images d’Eta Carinae qui bombarde l’espace avec des rayons cosmiques :


Les particules composant les rayonnements présentent un danger car elles peuvent endommager les cellules, ces dommages peuvent avoir des conséquences sur la vie de la cellule et sur sa capacité à se diviser, cela peut donc affecter les tissus et les organes. Il existe deux types de menaces du rayonnement cosmique pour les êtres vivants :

– l’exposition à des doses élevées de radiation est un danger pour la santé, et même la vie ;
– l’exposition à des doses plus faibles de radiations peut représenter un risque à plus long terme.
 
Il existe également plusieurs types d’effets sur le vivant :
– les effets aigus : il sont dus à de fortes doses reçues sur une courte durée, ils entraînent la destruction des cellules et des organes exposés, ils engendrent donc des effets sanitaires observables à plus ou moins court terme. Il peut s’agir par exemple de brûlures de la peau, de vomissements, de destruction de la moelle osseuse ou de la muqueuse intestinale, pouvant entraîner le décès de la personne exposée. Ces effets ne sont observés que lors d’une exposition à une dose très forte de rayonnement ionisant, suite à une exposition accidentelle (lors d’accidents dans une installation, ou manipulation intempestive d’une source de radioactivité), ou lors d’une exposition volontaire (de patients à un rayonnement, à des fins thérapeutiques) ;
– les effets « stochastiques », c’est à dire différés dans le temps : sont dus à une transformation des cellules qui plusieurs années après l’irradiation peuvent entraîner sur la population exposée, des maladies telles que des leucémies ou divers cancers. Mais il n’existe pas de moyens biologiques pour différencier, par exemple, un cancer du poumon dû au tabac et un cancer dû à l’exposition aux rayonnements ionisants, c’est pourquoi les études épidémiologiques réalisées le sont sur des populations (en effectif suffisant) ayant été significativement exposées aux rayonnement ionisant.

 

 

yogaesoteric
18 septembre 2018

 

Articles publiés récemment

> 20 OctobreL’île Henderson, perdue dans le Pacifique, est la plus polluée du monde

> 19 OctobreDan Denning : Politique monétaire : Comment anéantir une économie

> 19 OctobreA propos de THUMS

> 17 OctobreLa magnifique grotte de Waitomo en Nouvelle-Zélande s’illumine d’une constellation de vers luisants

> 17 OctobreDes employés de Google démissionnent à cause d’un projet d’intelligence artificielle militaire

> 16 OctobreUne exoplanète « similaire à la Terre » est dotée d’une atmosphère

> 16 OctobreLe gouffre de Krubera, la cavité naturelle la plus profonde au monde

> 15 OctobreLa NASA a lancé sa sonde qui « touchera » le Soleil sans fondre

> 15 OctobreEn Chine, la reconnaissance faciale traque déjà les cancres

> 14 OctobreMeilleur des mondes

> 14 OctobreFacebook veut (encore) voir vos photos intimes pour vous protéger

> 12 OctobreL’avertissement nucléaire de Vladimir Poutin

> 12 OctobreLes journalistes sont des acteurs, ils lisent face caméra ce qu’on leur demande de lire

> 11 OctobreLettre ouverte à Emmanuel Macron : La simulation, du « faux drapeau », ne peut vous autoriser à engager une guerre contre la Syrie et ses alliés

> 10 OctobreElon Musk a publié un avertissement terrifiant sur ce qui se passerait vraiment si l’IA parvenait à prendre le dessus sur l’humanité

> 10 OctobrePoutine : « Attaquez la Russie et ce sera la fin du monde »

> 9 OctobreLa « dédollarisation » s’intensifie : la Russie troque ses bons du Trésor US contre de l’or, la Chine s’en débarrasse aussi