Edit this page
Modify this page
Edit this string
         
Une confirmation scientifique: l’astrologie a raison!
par Daniel Petrescu
 
L’astrologie est une science profondément initiatique, présente dans toutes les traditions spirituelles de la planète. Malheureusement, à présent elle n’occupe plus la place et le respect qu’elle mérite, oscillant entre rejet (sur la base de l’accusation qu’elle ne serait pas scientifique) et popularisation excessive et désuète. Presque tous les journaux, les revues, les chaînes de télévision et de radio incluent des prévisions astrologiques, parce qu’elles sont sollicitées, même si souvent elles sont extrêmement générales et parfois ridicules (dans cette version de la presse).
 
Donc il vaut la peine de nous demander: y-a-t-il quelque chose de vrai dans l’astrologie? Notre réponse est oui, mais comment prouver cette affirmation? Heureusement, d’autre aussi se sont posé cette question, mais de manière extrêmement inspirée et constructive. Comment ont-ils agit? Ils sont partis d’une idée géniale par sa simplicité. Purement et simplement ils ont vérifié cette affirmation du point de vue statistique. Ils ont analysé énormément de cas de personnes et ont vu comment les affirmations des l’astrologie se confirment dans leur cas. Les conclusions formulées suite à une investigation sérieuse et scientifique sont claires : l’astrologie est véridique!
 
Preuves inconstestables
 
L’initiateur de cette orientation inédite est le français Michel Gauquelin. Il est le premier à avoir réalisé des études statistiques d’une grande ampleur dans l’astrologie, en utilisant des méthodes de recherche très rigoureuses. L’étude la plus populaire de Michel Gauquelin est celle concernant la relation entre la profession et les planètes, présenté dans le livre "L’influence des astres” publié en 1955.
 
Conformément aux études de Gauquelin, la planète située au Milieu du Ciel à la naissance d’une personne a d’étroites liaisons avec sa profession. Il a réunit des donnée sur plus de 25.000 personnes, la plupart d’entre ces personnalités provenant de divers domaines. Dans une proportion immense il a obtenu les résultats suivants:
 
•   Mars apparaît chez la plupart des sportifs,
•   Mars et Jupiter apparaissent en général chez les militaires,
•   Jupiter apparaît chez les acteurs,
•   la Lune apparaît chez les écrivains
•   Saturne apparaît chez les prêtres et les gens de science,
•   Saturne et Mars apparaissent chez les médecins (avec Jupiter en secondaire).
 
C’est exactement ce que l’astrologie affirme aussi! L’image publique d’une personne et tout ce qui est lié à celle-ci: la profession, la carrière, les honneurs, le statut social, les titres, les responsabilités, la réputation sont influencés par la maison X. Le point de début de cette maison (la cuspide) est le Milieu du Ciel et il désigne le rôle joué par le natif sur la scène de la vie. Toute planète située auprès de ce point modulera donc avec son énergie spécifique le rôle joué par quelqu’un dans la vie et implicitement la profession et sa carrière.
 
Mais quelles sont les conclusions en ce qui concerne les relations?
 
Nous devons l’avouer. La plupart des gens sont préoccupés par les relations amoureuses. De nombreux consultent leur horoscope pour voir comment les choses se dérouleront en ce qui concerne l’amour. Bien sûr, les affaires, l’argent, les voyages, la santé nous préoccupent, mais il paraît que l’amour est toujours à la première place! Allons donc : est-ce que çà vaut vraiment la peine de compter sur les prédictions astrologiques?
 
Didier Castille, un digne successeur de Michel Gauquelin, a réalisé des études démographiques de grande ampleur concernant la compatibilité d’entre les signes et a publié les résultats dans plusieurs articles, par exemple "Mariages aux Soleils”. Il a aussi étudié d’autres aspects, par exemple la relation entre la date de naissance et le décès, mais pour le moment nous présentons quelques conclusions concernant la compatibilité dans les relations.
 
Si nous faisons attention, nous constaterons que selon le principe de la résonance, nous attirons autour de nous principalement des personnes des signes qui, selon l’astrologie, sont compatibles avec notre signe. Par exemple, il est plus probable d’une personne du signe des Poissons soit entourée par plusieurs natifs des signes des Poissons, du Taureau, du Capricorne, du Cancer, que de personnes des autres signes. Évidemment, pour établir la compatibilité avec une personne il faut tenir compte de l’ensemble du thème natal, et pas seulement de la position du Soleil, aspect qui fait en sorte que, pour une certaine personne, on ajoute d’autres signes à ceux présentés plus haut.
 
Ce que l’astrologie traditionnelle affirme
 
L’astrologie traditionnelle affirme que chacun de nous est compatible avec:
 
•        les personnes nées dans le même signe que nous (Soleil en conjonction),
 
•        les personnes nées dans des signes placés à ± 60º (Soleil en sextile), par exemple: Bélier avec Gémeaux, Bélier avec Verseau, Taureau avec Cancer, Taureau avec Poissons, Gémeau avec Lion, Cancer avec Vierge, Lion avec Balance, Vierge avec Scorpion, Balance avec Sagittaire, Scorpion avec Capricorne, Sagittaire avec Verseau, Capricorne avec Poissons etc.
 
•        les personnes nées dans des signes se trouvant à ± 120º (Soleil en trigone): Bélier avec Lion, Bélier avec Sagittaire, Taureau avec Vierge, Taureau avec Capricorne, Gémeaux avec Balance, Gémeaux avec Verseau, Cancer avec Scorpion, Cancer avec Poissons etc.
 
Et toujours selon l’astrologie, nous sommes moins compatibles avec:
 
•        les personnes nées dans des signes situés à 90º (Soleil en quadrature): Bélier avec Cancer, Bélier avec Capricorne, Taureau avec Lion, Taureau avec Verseau, Gémeaux avec Vierge, Gémeaux avec Poissons, Cancer avec Balance, Lion avec Scorpion, Vierge avec Sagittaire, Balance avec Capricorne, Scorpion avec Verseau, Sagittaire avec Poissons. Dans ces cas on peut dire qu’il n’est pas possible d’établir des relations de longue durée.
 
•        les personnes nées dans des signes situés à 180º (Soleil en opposition): Bélier avec Balance, Taureau avec Scorpion, Gémeaux avec Sagittaire, Cancer avec Capricorne, Lion avec Verseau, Vierge avec Poissons. Conformément à l’interprétation traditionnelle de l’opposition, de telles relations peuvent être qualifiées plutôt de contradictoires et dépendent beaucoup de la capacité de transformation intérieure de chacun. Elles sont caractérisées soit par une attraction puissante, soit par un rejet puissant.
 
En se mariant, les gens respectent sans le savoir les lois astrologiques
 
L’étude statistique réalisé par Didier Castille confirme le fait que nous nous comportons en respectant des règles universellement valables qui nous influencent même si nous n’en sommes pas conscients. Mais devenir conscients des lois et des rythmes universels et observer comment ils mettent l’empreinte sur nous et sur le monde où nous vivons, nous aide à comprendre que rien ne se passe au hasard.
 
Le travail de Didier Castille a été impressionnant: 6.498.320 couples mariés (presque 13 millions de personnes) et 21 ans de collecte de données des documents officiellement enregistrés à l’état civil en France, qui ont conduit à la confirmation des descriptions des textes traditionnels. Faute de la manifestation de certaines affinités ou rejets, la distribution des données devrait être relativement uniforme. Les faits ne se présentent pas du tout de la sorte. Voilà quelques unes des conclusion de l’étude de Didier Castille:
 
•        Le nombre des mariages entre des personnes nées le même jour (non pas forcement le même an) est significatif:  1 à 1000 mariages (approximativement 15 fois plus grand que dans le cas d’une distribution uniforme).
 
•        Le nombre de mariages entre des personnes qui fêtent leur anniversaire dans un intervalle de 40 jours est, de même, beaucoup plus grand qu’une distribution uniforme l’impliquerait. Cela veut dire non seulement que les mariages entre les personnes appartenant au même signe (qui occupent la première place comme fréquence) sont très fréquentes, mais aussi ceux avec des personnes des signes voisins. Didier Castille explique ce phénomène par le fait qu’un signe n’est pas un endroit fixe où le Soleil se déplace, mais il faut considérer plutôt la longitude du Soleil. L’affinité certaine entre les personnes nées dans des signes voisins met en évidence le principe de la résonance. Qui se ressemble, s’assemble!
 
•        Suivent, du point de vue de la fréquence, les mariages entre des personnes de signes différents, la paire Elle Cancer – Lui Taureau, suivie par d’autres 40 types de couples situés à 60º ou 120º. Les affinités présentées par les textes astrologiques traditionnelles sont à nouveau confirmées!
 
•        Plus rarement sont réalisés des mariages entre Elle Lion – Lui Taureau, Elle Poissons – Lui Gémeaux et Elle  Bélier – Lui Vierge. Les autres cas de ce genre sont confirmées par les descriptions traditionnelles, étant donné qu’elles sont des situations de quadrature ou d’opposition.
 
•        Les personnes du signe du Taureau (signe reconnu par sont conservatisme, mais aussi pour sa loyauté) se marient le plus souvent, suivies par celles des Gémeaux, Cancer, Bélier, Poissons, Lion, Vierge, Verseau, Balance, Capricorne, Sagittaire et à la dernière place se trouve le Scorpion. Les descriptions astrologiques des signes confirment ce “top”, aux premières places nous avons des signes plus “domestiques”, comme le Taureau et le Cancer, mais aussi (surprise) les Gémeaux, signe de la communication et des relations, mais aussi de l’inconstance.
 
•        De ces résultats il est possible d’extraire les affinités de chaque signe: la femme Bélier a des affinités maritale plutôt avec les hommes Bélier et Taureau, l’homme Bélier avec des femmes Bélier, Poissons, Gémeaux et Capricorne, la femme Taureau avec les hommes Taureau et Cancer, l’homme Taureau avec des femmes Taureau et Verseau, etc.

Les tests statistiques réalisés sur les données recueillies et analysées par Didier Castille nous permettent d’affirmer avec certitude que la réalisation des mariages a lieu en tenant compte du signe zodiacal des deux personnes. Au contraire, le nombre des mariages entre des personnes des signes différents serait égal (autrement dit, la distribution des données serait uniforme). La probabilité que les choses se passent autrement que ce que l’on constate en réalité, est infime. En conclusion, les affirmations de l’astrologie se confirment aussi lorsqu’il est question de relations.
 
yogaesoteric  

Articles publiés récemment