Edit this page
Modify this page
Edit this string
         
Vous êtes ici: Home >Santé >Thérapies >
Plantes bienfaitrices qui favorisent la transmutation et la sublimation du potentiel créateur sexuel

Article pris sur le site www.ayurvedaromania.ro
 

La transmutation et la sublimation du potentiel créateur implique la transformation des sécrétions sexuelles (principalement le sperme  chez l’homme et les fluides menstruelles, chez la femme) dans une énergie subtile ; cette énergie sera ensuite redirigée vers les étages supérieurs de l’être, devenant ainsi, par l’intermédiaire du processus de sublimation,  l’énergie subtile de la volonté, l’énergie subtile affective, mentale ou spirituelle de l’être.

Ainsi, ce que l’être humain (homme ou femme) éliminait tout simplement, jusqu’à maintenant, en tant que résidu, devient par le processus de transmutation et de sublimation une source extraordinaire d’énergie revigorante ; cette source améliore étonnamment les capacités bénéfiques de l’être, et elle peut être comparée à une centrale atomique avec des activités multiples et sophistiquées.
Plus la transformation du potentiel créateur-sexuel en énergie, réalisée par transmutation et sublimation, est efficace - énergie qui est ensuite redirigée vers les niveaux vibratoires supérieurs de l’être- plus les effets qui apparaissent éveillent les capacités latentes de l’être humain et accélèrent son évolution spirituelle (capacités qui apparaissent aux gens communs comme miraculeuses ou paranormales).

Pour atteindre cet objectif, il existe certains procédés YOGI (postures corporelles - asanas, exercices de PRANAYAMA  ou de méditation) qui, s’ils sont réalisés de manière conséquente, mènent à la transmutation et à la sublimation très efficace du potentiel créateur-sexuel de l’être humain.  Toutefois, si l’on constate une certaine difficulté dans cette direction, l’utilisation systématique de certaines plantes bienfaitrices est salutaire.

Beaucoup de ces plantes purifient et harmonisent la structure physique et subtile de l’être humain et, en même temps, certaines d’entre elles catalysent les phénomènes de transmutation (du potentiel créateur – sexuel en énergie), de même que la sublimation de l’énergie résultante, dans les étages supérieurs de l’être, en fonction  de la spécificité de la plante utilisée.
Les plantes peuvent être utilisées de manières différentes, en fonction de ce que nous cherchons à éveiller dans notre être. Par exemple, elles peuvent être utilisées successivement en fonction de certains cycles de production des sécrétions sexuelles spécifiques, masculines ou féminines ;  elles peuvent aussi être combinées et utilisées simultanément, dans un mélange.

Chez la femme le cycle de production des sécrétions sexuelles présente certaines étapes distinctes, dont on doit nécessairement tenir compte. Une présentation détaillée de ces éléments, comme des modalités pratiques à l’aide desquelles la transmutation du potentiel créateur – sexuel peut être réalisée par la femme, se trouve dans le livre « Le mystère de la menstruation », écrit par le professeur de yoga Gregorian Bivolaru.

 Nous allons maintenant présenter, de manière synthétique, quelques plantes bienfaitrices qui peuvent  énormément nous aider dans cette direction. Pour chaque plante, nous allons indiquer sa dénomination usuelle, sa dénomination botanique, la partie qui est utilisée pour le but respectif  ainsi que la dose optimale.

Plantes qui facilitent le déclanchement des processus de transmutation et de sublimation du potentiel créateur - sexuel 

Par leur action purificatrice au niveau physique et subtil et par la dynamisation de la circulation énergétique, ces plantes ont un rôle préparatoire et doivent être utilisées dans la première étape du programme systématique engagé pour la transmutation et la sublimation du potentiel créateur.  Elles ont en même temps un effet harmonisateur sur l’être humain. Chacune de ces plantes peut être utilisée constamment à la dose d’un gramme de poudre de plante séchée, administré sous la langue, 2-4 fois par jour.
- Ginseng indien (Withania somnifera), racine
- Grande bardane (Arctium lappa), racine
- Souci officinal (Calendula officinalis), fleurs
- Mousse (lichen) d’Islande (Cetraria islandica), thalle
- Gaillet gratteron (Galium aparine), la partie aérienne
- Margousier (Melia azadirachta), feuilles
- Gaillet jaune (Galium verum), fleures

Plantes qui dynamisent les processus de transmutation du potentiel créateur-sexuel

Ces plantes facilitent spécialement la transformation en énergie des fluides de reproduction, existant dans le corps sous une forme physique (matérielle). Ce sont des plantes ayant des propriétés chaudes, avec un goût piquant, aromatisé ou amer. D’habitude, on préfère en utiliser de petites quantités.

- Angélique officinale (Angelica archangelica), racine, 0,5 g, 2 fois/jour
- Basilicum (Ocimum basilicum), feuilles et fleures, 1 g, 4 fois/jour
- Cardamome (Elettaria cardamomum), semences, 0,5 g, 4 fois/jour
- Accore odorant (Acorus calamus), racine, 0,5 g, 4 fois/jour
- Peuplier noir (Populus nigra), bourgeons, 0,5 g de 4 fois/jour
- Sauge (Salvia officinalis), feuilles, 1 g, 4 fois/jour
- Millepertuis officinal (Hypericum perforatum), fleures, 1g, 4 fois/jour

Plantes qui, suite à la  transmutation, conduisent à la sublimation de l’énergie apparue, vers les niveaux supérieurs de l’être

Les plantes de ce groupe facilitent l’ascension de l’énergie qui résulte, suite à la transmutation du potentiel créateur – sexuel et elles déterminent ensuite l’orientation ascendante de cette énergie vers les niveaux vibratoires supérieurs de l’être. Elles favorisent la transformation de cette énergie accumulée dans l’être, par le processus de transmutation, dans des formes supérieures d’énergie affective, mentale et spirituelle ; ce processus mène ainsi à l’éveil et à l’amplification de l’amour, de l’intuition, du pouvoir de pénétration mentale, à la croissance de la capacité de concentration mentale, à un état de calme profond et d’intériorisation élevée, au maintien dans des états profonds de méditation. Chacune de ces plantes peut être administrée sous forme de poudre sous la langue, pendant 15 minutes, 1 gramme, 2-4 fois par jour.

- Prêle des champs (Equisetum arvense), partie aérienne
- Ginkgo biloba (Gingko biloba), feuilles
- Molène Thapsus (Verbascum thapsus), fleures
- Salicaire commune (Lythrum salicaria), feuilles et fleures
- Bourse-à-pasteur (Capsella bursa-pastoris), partie aérienne
- Rosier de Damas (Rosa damascena), pétales
- Pensée tricolore (Viola tricolor), partie aérienne

A lire aussi :

Alimentes et plantes médicinales qui favorisent la saveur de l’état de bonheur (1) 
Les poudres de plantes
 
Yogaesoteric
2011