Edit this page
Modify this page
Edit this string
         
Actualité Etats-Unis: il s'annonce un été troublé, avec des mouvements sociaux violents

Tout ceci a été annoncé dans les Prophéties de l’Archange Michel
 

par Mihai Vasilescu
 

La situation des Etats-unis dégénère rapidement. Ces derniers mois ont eu lieu une série de protestations publiques, des troubles sociaux et des incidents violents dans plusieurs villes, culminant avec les grandes manifestations de Baltimore de la fin du mois d’avril 2015. Dans différentes zones des Etats Unis, spécialement dans les Etats de sud-ouest et les zones où prédomine la population hispanique et celles de couleur sont apparus des „foyers révolutionnaires” (appelés de façon bizarres par les autorités des „groupements ultraconservateurs”, pour désinformer la population) qui protestent contre la crise, la pauvreté, les abus des autorités et la discrimination sociale. L’administration Obama poursuit l'installation du contrôle militaire sur les zones hostiles à l’administration fédérale et l'imposition de la loi martiale dans ces zones, y compris en confisquant les armes de la population, sous la couverture des soi-disant exercices militaires.

Tout ceci montre que les prophéties de l’Archange Michel, présentées par le professeur de yoga Gregorian Bivolaru dans une conférence diffusée sur le site misasenzationaltv.ro au début de cette année 2015 commencent à se réaliser. A l’époque, du fait que la presse contrôlée de l’ombre n’écrit pas sur ces sujets sensibles, il semblait que les événements prédits par l’Archange Michel se dérouleraient dans un futur lointain, d’autant plus que ces prophéties n’indiquent pas non plus la date de ces faits. Mais voilà que six mois plus tard, il devient évident que c'est bien la direction vers laquelle se dirige la situation des Etats-Unis.

Les événements violents du mois d’avril à Baltimore

Au mois d’avril, la ville de Baltimore a été la scène de quelques protestations paisibles, mais aussi de certains troubles sociaux et mouvements de rue qui ont dégénérés en des actes de vandalisme et se sont soldés avec l’instauration de l’état d’urgence et des violences de la part des autorités. Bien que les mass média aient uniquement mis l'accent sur les actes d’hooliganisme et sur le fait que 20 policiers ont été blessés et 250 personnes arrêtées pour vandalisme, il est assez évident que dans cette situation tendue la violence a été générée par le mécontentement de la population, en premier lieu à cause de la situation économique désastreuse et de l’imposition de la force des autorités.

Tout est parti du fait que Freddie Gray, un jeune afro-américain de 25 ans, à ce moment en parfaite santé, a été arrêté le 12 avril et molesté brutalement par les policiers. Il est entré dans le coma pour décédé le 19 avril. Le 18 avril déjà , des centaines d’êtres humains ont protesté devant la section de police où les événements se sont passés. Les protestations paisibles ont continué pendant six jours et six nuits, et pendant cet intervalle seulement deux personnes ont été arrêtées. A partir du 25 avril, autant les mouvements de rue que les actions de la police ont escaladé graduellement dans la violence, en arrivant à détruire et vandaliser des magasins.

La réaction officielle a insisté sur la condamnation des actes d’hooliganisme et a mécontenté la population, de sorte que le 29 avril des marches de protestation de solidarité avec les citoyens de Baltimore dans d’autres grandes villes des Etats-unis ont eu lieu. Des milliers de personnes ont manifesté à New York et à Denver contre la brutalité utilisée à l'encontre de la population : bien que les protestations soient paisibles, une centaine de personnes ont été arrêtées. D’autres manifestations ont été organisées en signe de solidarité à Ann Arbor, Albuquerque, Boston, Cincinnati, Minneapolis, Oakland, Philadelphia, Seattle et Washington, D.C.

Pour manipuler l’opinion publique, les officiels ont déclaré que la violence de Baltimore a augmenté pendant le mois de mai pour arriver à des taux très hauts (80 personnes ont été tuées en un mois) parce que l’activité de la police a diminué. Par ce genre de déclarations manipulatrices, les gouvernants espèrent obtenir l’assentiment de la population pour des mesures de sécurité de plus en plus abusives.

Bien que le 1. mai, les six policiers responsables d’avoir mortellement blessé Gray aient été jugés et condamnés pour meurtre, la situation à Baltimore a continué à être tendue, presque explosive. Des événements similaires – bien que d’ampleur plus réduite – ont été  aussi enregistrés dans d’autres villes, parmi lesquelles Chicago et d'autres villes de l'Illinois.

Quelques journalistes indépendants estiment que les Américains vont avoir un „été de la furie”

Après les protestations de Baltimore de la fin d’avril, 96% des Américains sont convaincus que cet été, il y auront lieu d’autres conflits sanglants sur le territoire américain. La principale raison, dans la vision de quelques analystes lucides, est la crise économique qui a appauvri cette nation, les empruntes sans couverture (la dette des Etats-Unis face à d’autres Etats), le niveau de vie bas. La confiance des Américains dans leur gouvernement est en chute libre. En dépit du fait que les mass media corporatistes se donnent du mal à présenter ces conflits et tensions sociales comme étant en prépondérance racistes, ils sont dus en fait à la pauvreté et aux conditions misérables de vie d’une grande partie des Américains. Cela fait en sorte que les zones pauvres des Etats-Unis sont de véritables „tonneaux de poudre” et des foyers potentiels de tension.

A ce sujet nous vous recommandons de visionner une analyse pertinente dans ce film pris du site web infowars, avec le titre: „L’été de la furie. Bientôt d’autres troubles sociaux violents”.

 

 
L’administration Obama envoie des troupes dans les zones à potentiel conflictuel
 

Un analyste roumain indépendant, Primo Laurenţiu, a signalé dans une émission du mois de mai que la situation de l’Amérique indique le début d’une révolution sociale violente. Dans une émission publiée sur le site meritocratia.ro, il affirme en se basant sur des informations qu'il a reçues de ses contacts aux Etats-Unis, que la situation sociale des Etats-Unis est bouillonnante, les mécontentements de la population envers le gouvernement étant dus spécialement à la pauvreté, aux discriminations racistes et aux abus des autorités. La presse corporatiste asservie au gouvernement n’écrit rien sur ces mouvements sociaux et sur les véritables „foyers révolutionnaires” apparus spécialement dans les zones où prédomine la population de couleur et hispanique. Catalogués par les officiels comme des „groupements ultra-conservateurs”, ceux-ci sont considérés comme étant l’ennemi public n° 1 et l’administration Obama a déjà approuvé quelques décisions qui permettent la répression par la force de ces mouvements révolutionnaires.

L’administration Obama envisage d'instaurer le contrôle militaire sur les zones qui lui sont hostiles et d'imposer la loi martiale dans ces zones, aussi en confisquant les armes de la population sous la couverture de soi-disant exercices militaires. Au Texas par exemple, la population est dans un état de panique à cause des troupes fédérales qui ont été emmenés sous la couverture d’un prétendu exercice militaire d’ampleur. Greg Abbot, le gouverneur du Texas, a promis aux citoyens que „la Garde de l’Etats monitorisera les exercices militaires pour assurer le respect des droits et des libertés des citoyens et de la propriété privée.
Vous pouvez visionner cette émission intégralement ici.

Pour conclure, les Américains vivent déjà les temps troublés et tragiques annoncés par l’Archange Michel. En effet, comme il nous a été dit à l'occasion de ces prophéties, il est certain que ces événements vont se dérouler et, à cause du karma négatif accumulé par ce peuple, il n’est plus possible de les éviter.

 

yogaesoteric
mars 2016