Edit this page
Modify this page
Edit this string
         
Vous êtes ici: Home >Actualité >
Quelques modalités occultes d’action qui sont mises en œuvre par les services secrets dans le cas des persécutions contre MISA et Gregorian Bivolaru

 
par Mihaela Gheorghiu

 
Le Roumain le plus important! La presse roumaine n’a jamais accordé autant d’espace aux sujets liés à une autre personnalité. Sur aucun citoyen roumain, quoi qu’elle soit sa nationalité, sa profession ou le statut social il n’a pas été écrit autant. Aucun politicien, artiste, sportif célèbre ou vedette du showbiz n’a fait le sujet d’un si grand nombre d’articles (de dizaines de milliers d’articles) les dernières 25 ans, comme Gregorian Bivolaru, professeur de yoga. Ce qui est bouleversant dans le cas de Gregorian Bivolaru est non seulement la couverture médiatique, mais surtout le fait que Gregorian Bivolaru en personne est absent de cette campagne (il y a un nombre très réduit d’images ou d’interviews avec lui et il n’y a rien écrit sur son activité, sa vie et sa personnalité). Bien que les médias de masse ne semblent pas être intéressées à apprendre et à informer le public sur qui est, qu’est-ce qu’il fait en réalité, quels sont les cours qu’il enseigne et quels sont les livres publiés par Gregorian Bivolaru, ils ont été écrits des dizaines d’articles qui mettent en discussion son nom et tous ceux-ci, presque sans exception, sont accusateurs, incitent à la haine, sont calomniateurs et pleins d’insultes. Le nombre d’articles à ce sujet continue à grandir d’un jour à l’autre même à présent et tous ces articles développent une pseudo réalité, presque en totalité fictive, un mythe inventé par la Securitate (milice politique communiste) de Ceausescu et désespérément médiatisé par la presse après 1989, dans la tentative furibonde et destinée à l’échec d’empêcher Gregorian Bivolaru à enseigner aux Roumains comment pratiquer le yoga.
 

Malgré cette campagne de discréditation, de diffamation et de stigmatisation publique, malgré les abus et les injustices répétées des autorités romaines contre lui et les attaques farouches de la presse roumaine depuis plus de 25 ans, le professeur de yoga Gregorian Bivolaru a continué à enseigner le yoga, a écrit des dizaines de livres et a présenté des milliers de lectures et de conférences sur la spiritualité.

Tout le monde peut suivre la campagne de presse contre Gregorian Bivolaru. Peut-être il n’y a pas quelqu'un en Roumanie qui n'ait pas entendu parler de cela et qui n’ait pas vu de nouvelle ou émission à la télé qui ne met pas Gregorian Bivolaru au pilori. Ce qui n’est pas connu pour l’instant, à l’exception d’un petit cercle d'experts dans « l’art » de la manipulation, du mensonge et des jeux sales de la sphère des services secrets est que les modalités d'action de diriger et de traiter toutes ces attaques de la presse étaient et restent attentivement mises en scène sur la base des principes occultes de la manipulation. Par conséquent, nous nous proposons dans ce qui suit de lever dans une grande « l’écran de fumée » à l'abri duquel a été planifiée et mise en œuvre la stratégie de base de toutes ces attaques contre Gregorian Bivolaru (qui représentent aussi des violations flagrantes des droits civils fondamentaux).

Toute la stratégie de diffamation du professeur de yoga Gregorian Bivolaru a été organisée au sein d'un département de l'SRI (service roumain d’informations)  sous la coordination directe d'un réputé agent de la CIA, expert dans la guerre psychologique contre les mouvements spirituels. L'expert de la CIA est arrivé au début de 2004 à Bucarest, dans le cadre d’une collaboration avec SRI et a coordonné dans la période en cause l’opération entière instrumentée par SRI contre l'école de yoga du MISA et le professeur de yoga Gregorian Bivolaru. Il a reçu un luxueux bureau avec toutes les facilités nécessaires au 4ème étage du siège SRI à l'époque, donnant sur Dambovita.

Le professeur de yoga Gregorian Bivolaru est considéré (pourquoi?) par SRI comme l'un des citoyens roumains les plus dangereux. Il est « dangereux » pour la mentalité du SRI et non à la sécurité nationale de la Roumanie, comme ils disent.

Le fait que ce cas soit considéré comme appartenant au secteur « sécurité nationale » fait de sorte que tous les documents qui attestent la collaboration entre le SRI et la CIA, soient actuellement classés par le SRI dans la catégorie SECRETS D'ETAT. Par conséquent, tous les documents liés à la collaboration entre le SRI et la CIA, l'ensemble de la stratégie et les détails de l'opération contre le professeur de yoga Gregorian Bivolaru ne seront disponible que dans 40 ans lorsque les archives de 2004 seront déclassifiées. Ensuite, c’est-à-dire en 2044, ressortiront avec certitude tous les plans d'action (à la fois ceux principaux, que ceux de sauvegarde) de cette opération diaboliques, plans que le SRI a mis en œuvre contre le professeur de yoga Gregorian Bivolaru.

À ce moment-là, lors de l’élaboration de la stratégie de l'opération contre le professeur de yoga Gregorian Bivolaru, les informations sur la collaboration entre le SRI et la CIA ont fait en sorte que de nombreux politiciens soient sûr que l’école de yoga MISA sera détruite et c’est pourquoi certains d'entre eux n’ont pas hésité à déclarer publiquement que l’école de yoga MISA n’existera plus. Gregorian Bivolaru a rapporté qu'il a été contacté par un personnage public prestigieux, qui a affirmé plein de moquerie, immédiatement après le début des opérations du SRI du 18 Mars 2004, que « si MISA durera deux semaines et ne sera pas brisé, alors Bivolaru est grand » . On aimerait entendre la mise à jour cette déclaration maintenant, après 12 ans  durant lesquels l'activité de l'école de yoga a continué sans relâche.

Le principe de base utilisé par SRI contre l’école de yoga MISA et le professeur Gregorian Bivolaru: « Frappe le berger et les brebis se répandront »

Opération du SRI contre l’école de yoga MISA a été basée sur le principe qui est connu dans les stratégies de manipulation sous le nom : « Frappe le berger et les brebis se répandront ». Bien qu'au fil des années, ce principe soit gardé secret parce qu'il est un levier d’action extrêmement efficace contre tout groupe d'êtres humains, aujourd'hui ont peut trouver des informations à ce sujet dans différents travaux de « spécialité », qui fournissent la préparation de base dans les écoles de formation des agents de renseignement. L'enseignement de ce principe est toujours accompagné de diverses stratégies de mise en œuvre avec des exemples aussi clairs que possible de l'histoire de différents pays. Dans le livre The 48 Laws of Power (Les 48 lois du pouvoir), écrit par Robert Greene et Joost Elffers, ce principe se présente comme suit:

« Souvent, tous les problèmes sont causés par un seul homme fort - qui nous « brouille les pistes » - les affaires, les arrangements, la propagande, etc., que nous déroulons en secret pour atteindre nos objectifs (loin des yeux de l'opinion publique, nous avons pris soin d'orienter - ou plutôt de distraire – vers des objectifs complètement différents de ceux que nous suivons en réalité). Si ces personnes sont libres d'agir, elles ne tarderont pas, en raison de leur charisme, à gagner des adeptes. Nous ne devons jamais attendre à ce que les phénomènes qu'elles causent au niveau des masses s’aggravent ou d'essayer de négocier avec elles, parce que souvent ces personnes sont incorruptibles et ne peuvent pas être achetées ou intimidées par des menaces ou des attaques directes. Par conséquent, nous devrions plutôt viser à neutraliser leur influence les isolant ou les compromettant aux yeux du public (par exemple à travers les médias de masse). Toujours le principe qui doit nous guider dans de telles situations est: « Elimine le berger de la lutte et les brebis seront alors facilement mis en fuite ».

Apprenez bien cette leçon: ne perdea pas de temps à frapper au hasard en ce qui semble être un dragon à plusieurs têtes (plusieurs gens qui sont animés par les mêmes idéaux). Trouvez la seule tête qui importe vraiment: celle du chef (de ce groupe) qui est doué de force de caractère ou de l'intelligence ou, plus important encore, avec le charisme. Pour anéantir un groupe incommode ou dangereux pour toi, il faut à tout prix évincer son leader, parce que s'il est absent, son influence sur les membres du groupe va progressivement disparaître. Par exemple, vous pouvez l’isoler physiquement (soit l’exilant, soit – s’il est un « acteur » de la scène politique – l'envoyant en mission loin) ou vous pouvez l’isoler psychologiquement (le séparant du groupe qu'il dirige et inspire, par diffusion de calomnies et d’insinuations à son encontre). Ne pas oublier: la tumeur cancéreuse commence par une seule cellule - éradique ainsi la cellule avant que la maladie se propage et devienne inopérable.
  

Tout groupe politique ou social qui vous dérange peut être comparé à un troupeau de moutons. Par conséquent, ne pas perdez pas un temps précieux à essayer de voler (pour attirer à vous-même et les faire rejoindre vos idées) un ou deux moutons : ne risquez pas votre vie et votre intégrité corporelle dans une confrontation avec les chiens de la bergerie. Visez le berger! Tentez-le ou forcez-le à s’éloigner et les chiens vont le suivre. Frappez-le et son troupeau se dispersera de sorte que vous serez en mesure de choisir alors combien de moutons vous voulez, facilement les prenant un par un. »

Du point de vue occulte, l’attaque contres les chefs et le retrait de leur pouvoir fait de sorte que le point d'équilibre, ou l’axe autour duquel tourne le groupe disparaisse, et cela conduit à l’apparition immédiate d’une confusion généralisée au niveau de l'ensemble du groupe. Cette confusion est la clé qui est ensuite exploitée par les attaquants et qui permet ultérieurement la manipulation du groupe par des techniques efficaces et, enfin, de l’affaiblir et de le détruire.

Au cours de la préparation des agents des services secrets, la présentation de ce principe est toujours accompagnée à chaque fois tant par la description des modalités de l’appliquer selon le contexte donné, ainsi que des exemples illustratifs de l'histoire des différents pays où ce principe a été appliqué. Un des exemples les plus populaires de l'application de ce principe dans le domaine militaire est celui de la conquête de l'Amérique du Sud par les conquistadors en 1532. Pour ceux qui ne connaissent pas le principe occulte de « l’attaque au chef », cet épisode tragique de l'histoire de l'Amérique du Sud est difficile à croire. Il est difficile de comprendre comment fût- il possible pour une poignée de conquistadors (200 soldats espagnols) de réussir à dominer soudainement, dans l’Amérique du Sud, un empire géant (qui s’étendait sur la surface actuelle des pays Equateur, Brésil, Argentine et Pérou), en dépit du fait qu'il était gardé par une armée de 80.000 guerriers. Les Conquistadors n’ont pas commis l'erreur de se battre sur plusieurs fronts avec les Incas et les Aztèques (qui étaient incomparablement plus nombreux qu’eux), mais ils ont eu comme objectif principal la capture de l'empereur Atahualpa. Immédiatement après la capture du roi, son empire gigantesque, avec toute sa richesse, est aussitôt tombé leurs pieds.

Moyens d’application de ce principe occulte

Les moyens d'application par les services secrets de ce principe diffèrent à chaque fois en fonction du contexte et de l'objectif visé. Ainsi, il existe des situations où les services secrets ne « décapitent » pas une communauté humaine qui oppose leurs intérêts, mais cherchent à couper le chef du reste du groupe. Comme on le sait à partir des études faites par le Dr Milton H. Erickson: « l'isolement (que ce soit symbolique) de la personne ayant autorité sur le reste du groupe conduit toujours à une perte progressive de son pouvoir d'influence sur le groupe ».

Une des méthodes les plus courantes de l'isolement rencontrées de nos jours la représente, dans la sphère sociale-politique, la séparation des différentes manières d’un leader politique du fondement de son pouvoir, à savoir le groupe de personnes qu'il dirige et représente dans l'arène politique.

Le dictateur chinois Mao Tse Tung est resté dans l'histoire comme l'un des plus capables de manipuler la classe politique et de se débarrasser de tous ceux qui l'opposaient. A chaque fois qu'il voulait se débarrasser d'un adversaire de l'élite communiste, Mao Tse-Tung ne l’attaquait jamais directement, mais il déposait discrètement, mais tenace, des efforts à l’isoler, à diviser ses alliés et les éloigner de lui. Ce faisant, le dictateur chinois Mao Tse-Tung réussissait à diminuer lentement, mais sûrement, le soutien politique de cet adversaire, et peu de temps après, cette personne « disparaissait » presque naturellement de l'arène politique! Machiavel a écrit dans ce sens le texte suivant: « si vous voulez faire du mal à un quelqu’un, agissez de sorte que vous n’ayez plus à craindre sa vengeance ».
 
La stratégie pour la mise en œuvre du principe de l’« attaque au chef » implique également le fait que la personne non grata, qui a déjà été « isolée » du groupe qu'elle menait jusque-là, soit alors privée de tout moyen pour répondre aux attaques sales à son encontre (par exemple, discréditation et calomnie). Dans le cas de Gregorian Bivolaru, nous voyons qu'il n'a jamais eu droit de réponse, comme il était naturel, pour toutes les attaques diffamatoires.

Un autre volet de la stratégie implique la confiscation du matériel qui permet le déroulement des activités de ce groupe. Dans ce sens, il est particulièrement important que dans le cas des abus énormes qui ont été - et restent encore – dirigés contre l'École de yoga de MISA, ainsi que contre son mentor spirituel Gregorian Bivolaru, a été poursuivi dès le début, par des abus et violations du droit inimaginable par les procureurs qui ont enquêté ou qui continuent d'enquêter sur ce qu'on appelle « l'affaire MISA », d’être confisquée, placé sous saisie ou même détruite, toute la base matérielle de cette école de yoga - y compris les effets personnels des membres et des sympathisants du mouvement.

Dans le cas des groupes spirituals authentiques, la relation avec le guide spiritual ne peut pas être détruite

Si nous analysons attentivement l’échafaudage de calomnies, de mensonges et d'abus qui visait et encore vise à détruire l'Ecole de yoga MISA, on peut facilement se rendre compte que ces attaques étaient concertées toujours avec une ténacité et un acharnement féroce presque exclusivement sur son fondateur et mentor spirituel, Gregorian Bivolaru. Nous pouvons nous rendre compte aussi quelle était - et est toujours - la stratégie cachée de ceux qui souhaitent, emportés par une malice têtue et tenace, à détruire l'Ecole de yoga MISA: l’attaquer contre le « berger », autrement dit, celui qui la soutient et la guide du point de vue spirituel.

Cependant, ceux qui agissent ainsi en proie à la haine féroce, devraient considérer que dans le cas des hiérarchies spirituelles authentiques, même si le Guide spirituel est, à la suite de ces stratégies misérables, enlevé ou isolé physiquement de ceux qu’il guide sur le chemin qui mène à Dieu, aucun jeu de puissance qui caractérise la fugacité de ce monde ne pourra s’opposer jamais au lien de toute créature avec Dieu et avec celui qui la guide avec amour sans fin et de la sagesse, vers Dieu.

D’ailleurs, nous pourrions dire que une grande différence qui existe entre les hiérarchies spirituelles authentiques et les luttes mesquines pour le pouvoir qui caractérisent la société d'aujourd'hui est que notre intégration au sein d'une hiérarchie spirituelle authentique nous rendra de plus en plus libres et plus forts et même aux plus grands experts dans l'art de la manipulation il leur sera impossible de nous manipuler; notre intégration dans une véritable hiérarchie spirituelle rendra progressivement, chacun de nous, de véritables maîtres initiés, capables de réveiller à notre tour les consciences d'autres êtres humains qui sont actuellement encore « endormis » spirituellement.

Même si, pour le moment, le guide spirituel qui est, pourrait-on dire, le « cœur » de l’Ecole de yoga de MISA, est isolé physiquement de la plupart de ses disciples à la suite d'énormes efforts des ennemis de cette école de yoga, cependant, il continue à être accessible à tous ses disciples à travers d'innombrables impulsions spirituelles, conférences, initiations et lectures de yoga qu'il envoie régulièrement dans le pays, assurant ainsi (même dans des circonstances très difficiles) une parfaite continuité du processus de l'initiation supposé par une véritable voie spirituelle. Et même si certains des « artisans » de tous les abus juridiques et des mensonges médiatiques étaient convaincus que l'Ecole de yoga MISA ne pourra résister même pas une semaine après le déclenchement, le 18 Mars 2004, de cette campagne si violente, le temps a prouvé que leurs plans diaboliques étaient complètement impuissants dans ce cas. Cela montre sans doute à tout homme doué de bon sens et de lucidité, la force spirituelle de cette Ecole de yoga et de son guide spirituel, Gregorian Bivolaru, et aussi que la vérité triomphe toujours, tôt ou tard, avant toute difficulté. Par conséquent, nous pouvons déjà prévoir, en tant que yogis, dans les épreuves mêmes traversées avec un succès total par l’Ecole de yoga qui a été fondée par Gregorian Bivolaru (Ecole de Yoga MISA), le triomphe spirituel qui caractérise toujours la manifestation de la pleine Grâce de la Vérité Divine, triomphe est de plus en plus près!
 
 



yogaesoteric
22 mars 2016


 
 

Articles publiés récemment

> 22 JuilletLa domination du capital financier : qui dirige le monde ?

> 21 JuilletÉnorme – Fin de l’Euro : Mario Draghi valide et l’élite Européenne en panique entame « le Processus » à Davos !

> 19 JuilletGrave dérive autoritaire: Proposition de loi pour punir d’un à cinq ans de prison les auteurs de « fake »

> 19 JuilletPedogate : Hillary Clinton aurait couvert plusieurs scandales pédophiles lorsqu’elle était Secrétaire d’État

> 19 JuilletDifférence flagrante de traitement entre les victimes de la coalition US à Mossoul et celles de « l’attaque chimique » en Syrie

> 19 JuilletDémystifier le débat sur le changement climatique

> 16 JuilletTrump : « Mon attitude vis-à-vis de Bachar el-Assad a changé »

> 16 JuilletSyrie: des scientifiques allemands démasquent les positions des médias mainstream

> 16 JuilletKlaus Schwab, fondateur du Forum économique mondial de Davos : « Nous avons besoin d’un nouveau discours sur la mondialisation »

> 15 JuilletLa Troisième Guerre Mondiale aura-t-elle lieu quand ?

> 15 JuilletSaint-Pétersbourg et médias : l’inégalité face à la terreur

> 15 JuilletUne étude démontre que les « conspirationnistes » sont sains d’esprit et que les partisans de la version officielle sont des fous hostiles

> 14 JuilletSurveillance : Tristan Nitot à l’aide des internautes

> 14 JuilletImaginez un monde à l’envers... où les troupes russes menacent les frontières étasuniennes

> 14 JuilletCe terrier de lapin mène à un réseau souterrain secret des Templiers vieux de 700 Ans

> 14 JuilletFalse flag? Un journaliste a annoncé quelques heures avant « une campagne médiatique pour couvrir l’utilisation de chlore contre les civils »

> 13 JuilletTheresa May veut contrôler l’Internet pour empêcher d’autres attentats terroristes

> 13 JuilletPour Cause de Sécurité Nationale

> 13 JuilletSilence total de l’Occident face à l’usage de l’arme chimique par les terroristes à Mossoul

> 10 JuilletPolitique: voici pourquoi vos proches ne veulent pas entendre vos arguments