Edit this page
Modify this page
Edit this string
         
L’orgue de la mer, un incroyable instrument qui fait chanter les vagues en Croatie


Construit il y a douze ans dans le cadre d’un projet de design urbain, cet orgue marin exploite le va-et-vient des vagues pour jouer de la musique via un ingénieux système. Si le bruit des vagues vous plaît et vous apaise, ce morceau est fait pour vous. La mélodie que vous pouvez écouter dans la vidéo ci-dessus est le fruit d’un « orgue de la mer », un dispositif inventé par l’architecte croate Nikola Bašić.


Celui-ci exploite le va-et-vient des marées pour produire des sons. L’instrument se situe dans la ville de Zadar, sur la côte dalmate de Croatie. Sa projection et sa construction ont été initiées il y a maintenant douze ans dans le cadre d’un projet de design urbain destiné à réhabiliter la commune. Harmoniser la ville et son environnement Zadar a en effet été lourdement bombardée par les avions britanniques et américains durant toute la Seconde Guerre mondiale. Lorsque les hostilités ont pris fin, la ville a été reconstruite précipitamment. Son architecture en béton sans charme témoigne de la hâte avec laquelle les bâtiments ont dû être édifiés, contrastant avec la beauté naturelle des paysages environnants.

Pour réconcilier l’environnement urbain et sauvage de la côte, Nikola Bašić a eu l’idée de construire un immense orgue en bord de mer. Celui-ci s’étend sur plus de 70 mètres de long. L’aboutissement du projet a nécessité l’intervention de plusieurs experts de domaines différents dont des ingénieurs, des artisans et même un professeur de musique qui s’est chargé d’accorder l’instrument.

Des tubes et de l’air pour produire des sons L’orgue se présente sous la forme d’un escalier troué descendant jusqu’à la mer. Ces ouvertures sont reliées à des tuyaux de polyéthylène. Lorsqu’une vague s’écrase sur les marches, l’eau rentre dans les tubes et chasse l’air. Chaque tuyau est capable de produire une note bien spécifique sous l’effet du mouvement de l’air. Ces notes ont été choisies par le professeur de musique afin de donner un résultat harmonieux composé de sept accords et cinq tonalités typiques de la musique dalmate. Bien qu’atypique, cet instrument n’est pas le premier projet de design urbain à faire chanter les vagues. En 1986, un autre orgue de la mer a été construit par Peter Richards et George Gonzalez. Très similaire à celui de Zadar, il a été installé dans la région de la baie de San Francisco aux États-Unis.





yogaesoteric
12 novembre 2017