Qui-est le seigneur SKANDA ?

 

SKANDA est le fils de SHIVA et de PARVATI, et frère de GANESH, gros et rusé. Ce que le premier obtient par son courage et sa volonté, le second l’obtient au moyen d’astuces. Au premier reviennent la guerre, la libération, les actions violentes ; au second, la paix, la bonne marche des affaires, le gouvernement. Sorti du Gange, il a été créé pour conduire à la bataille les hôtes célestes et détruire les ASURAS (démons).

C’est le dieu de la guerre et de la chasteté. SKANDA est un dieu plein de force et d’ardeur. Il est le plus masculin et le plus féroce de tous les dieux. Il obtient tout ce qu’il veut par son courage et sa volonté. Il combat les ignorants et offre sa force à qui veut rechercher la spiritualité. Son nom signifie « semence ». On l’appelle aussi KUMARA (le chaste adolescent) car il demeure chaste et ne se marie jamais. Il a été élevé par les six pléiades KRITTIKAS, c’est pourquoi il porte aussi le nom de KARTTIKEYA.

SKANDA est représenté comme un adolescent à une ou six têtes.

On le désigne alors sous le nom de SHANMUKHA. D’une main il tient une lance appelée SAKTI qui ne rate jamais sa cible et qui symbolise les tendances de destruction et les pulsions négatives de l’humanité. Mais de l’autre main il bénit toujours ses adorateurs. Le véhicule (VAHANA) de SKANDA est un paon nommé PARVANI, qui est capable de détruire les serpents nuisibles.

Sa naissance est contée par la légende suivante :

Menés par TARAKA, les ASURAS (anti-dieux) pénétrèrent dans le monde des dieux. Selon BRAHMA, seul un fils né de l’unique semence de SHIVA pourrait venir à bout des démons. Perdu dans ses méditations, SHIVA ne songeait pas à donner un fils. Les dieux demandèrent à KAMA de déranger la méditation de SHIVA avec ses flèches et de faire en sorte qu’il éprouve du désir pour PARVATI. KAMA refusa, conscient que ce geste lui serait fatal mais les autres dieux le menacèrent de lui jeter une malédiction s’il n’obéissait pas. Se disant qu’il valait mieux être tué par le dieu des dieux que par les malédictions de ces dieux-là, il se rendit avec sa femme, RATI, au séjour de SHIVA. Le dieu du désir décocha sa flèche de fleur sur le grand dieu en méditation. Immédiatement, il fut réduit en cendres par le feu jaillissant de l’œil frontal de SHIVA qui ne cessa pas pour autant sa méditation. Les flèches du désir ne faillissent jamais, mais elles restèrent inefficaces contre SHIVA. Troublés par la mort de KAMA, tous les dieux se rendirent devant le seigneur et implorèrent son pardon. PARVATI entreprit alors de longues mortifications. SHIVA laissa alors échapper sa semence, récoltée par AGNI. Mais elle était si brûlante que même le dieu du feu ne pût la contenir, il la déversa dans le Gange (c’est pour cette raison que Ganga, déesse du fleuve passe également pour être sa mère). Elle rebondit dans un buisson de roseaux et donna naissance à SKANDA.

Dès sa naissance, les dieux se précipitèrent pour le voir, effrayés par sa puissance. Ils pensèrent même le tuer tant il les rempli de crainte. Mais, en sa présence, ils ne purent qu’être impressionnés, ils se soumirent et demandèrent sa protection. SHIVA lui-même vint à sa rencontre, il reconnut son fils, et SKANDA se mit à ses ordres.

Dès qu’il fut en âge de prendre ses fonctions, les dieux informèrent SKANDA qu’ils avaient déjà été vaincus dans un combat avec les ASURAS et que TARAKA, le chef des ennemis, faisait des ravages dans le monde. SKANDA ne se fit pas prier, il partit tout de suite au combat et tua TARAKA de son arme infaillible, arme magique qui le rendait invincible.

Un autre texte raconte :

Les dieux, dans un état de détresse indescriptible, vinrent frapper à la porte de SHIVA pour demander de l’aide.

Les dieux implorèrent la grâce du dieu SHIVA, car ils avaient été humiliés par le puissant démon TARAKA.

Ils étaient devenus des orphelins sans abris, errant parmi les trois mondes sur lesquels régnait en maître souverain l’usurpateur, le démon TARAKA et son armée d’ASURAS.

SHIVA leur déclara : « Ce qui est arrivé devait arriver, mais celui qui pourra se saisir de ma semence aura le pouvoir de mettre à mort cet ASURA ».

Seul AGNI, le dieu du feu sacrificiel, put se saisir de la semence de SHIVA et l’avala mais il fut bientôt pris d’atroces douleurs. Etant la bouche sacrificielle par laquelle tous les autres dieux sont nourris, toutes les divinités furent affligées des mêmes souffrances.

PARVATI, la mère divine, s’adressa à AGNI en ces termes : « Il ne t’incombait point d’avaler la semence de mon maître, tu es un misérable, un criminel », et elle le maudit.

Les douleurs étant devenues insupportables, SHIVA apparut dans le champ de vision des dieux et les autorisa gracieusement à vomir sa semence qui se scinda en parcelles qui pénétrèrent, à leur insu, dans les corps de six KRITTIKAS (puissances féminines) alors qu’elles prenaient un bain rituel dans le Gange.

Enceintes elles furent prises d’atroces douleurs. Se sentant trahis et humiliés, leurs époux les répudièrent et les excommunièrent de leur caste.

SHIVA, gracieusement les autorisa aussi à recracher sa semence qui tomba aux pieds de la montagne HIMAVAN et HIMAVAN RAJA (Le roi de la montagne), alerté par l’incendie qui détruisit toute la végétation invoqua la grâce de SHIVA qui précipita la semence dans le Gange.

La semence de feu navigua sur les eaux sacrées et, près d’une rive de joncs, se transforma en un enfant à l’aura solaire et luminescent dont la vision radieuse comme des millions de soleils émerveilla les six KRITTIKAS, qui furent témoins de cette naissance miraculeuse.

Quand il naquit, le dieu SKANDA n’avait qu’une tête, mais les KRITTIKAS s’en disputant la garde, il se transforma et apparut avec ses six têtes, afin de contenter ses futures mères adoptives qui purent chacune, simultanément, lui faire boire leur lait.

Un dragon cracha une lance pour SKANDA. Ce dernier s’en saisit et il put mettre à mort le démon TARAKA.

 

yogaesoteric
28 juin 2018

Spune ce crezi

Adresa de email nu va fi publicata

Acest sit folosește Akismet pentru a reduce spamul. Află cum sunt procesate datele comentariilor tale.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More