Edit this page
Modify this page
Edit this string
         
Vous êtes ici: Home >Actualité >Articles >
Emmanuel Macron veut criminaliser le fait de critiquer l’État d’Israël

 


La dictature en marche, c’est maintenant.

 

En présence du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, Emmanuel Macron a déclaré le 16 juillet, lors de la commémoration des 75 ans de la rafle du Vel d’Hiv, qu’il ne « céderait rien à l’antisionisme », qui est selon lui « la forme réinventée de l’antisémitisme ».
« Nous ne céderons rien aux messages de haine, nous ne céderons rien à l’antisionisme car il est la forme réinventée de l’antisémitisme », a promis le chef de l’Etat.
« La barbarie se forge d’abord dans les esprits » (et il sait de quoi il parle le petit banquier de la Cabale).

L’antisionisme c’est être contre les pratiques de l’État d’Israël et cela n’a rien à voir avec les races ou les religions. La Cabale aime faire ce genre d’amalgames pour embrouiller l’esprit des plus faibles et ainsi séparer les gens, encore et encore. Cela montre simplement que les gens sont en train de gagner et que la Cabale se chie dessus et ne sais plus jusqu’où pousser le bouchon pour éviter à tout le barrage de céder.

 

yogaesoteric
15 septembre 2017