Edit this page
Modify this page
Edit this string
         
Vous êtes ici: Home >Santé >Thérapies >
Les poudres de plantes

      UNE MODALITE TRADITIONNELLE AYURVEDIQUE D’UTILISATION 
               DES PLANTES AVEC DES PROPRIETES GUÉRISSANTES !   

                                                                                    un article de Andrei Gamulea

Connue et appliquée dans la pratique depuis plus de 5000 ans, la science millénaire de la vie – l’AYURVEDA – nous offre quelques méthodes simples et naturelles, particulièrement efficaces, d’utilisation dans un but thérapeutique des plantes avec des propriétés guérissantes. L’une de ces modalités consiste dans l’utilisation des plantes médicinales et aromatiques sous forme de poudre.

La plupart des plantes qui ont des propriétés guérissantes peuvent être administrées sous forme de poudre. En fait, cette méthode n’est pas inconnue. Par exemple, l’utilisation des condiments sous forme de poudre représente une modalité pratique à laquelle nous faisons souvent appel lorsque nous préparons des soupes ou d’autres plats, que nous souhaitons savoureux et pleins de goût.

En réfléchissantbien, il est possible de nous rendre compte que nous avons souvent goûté des poudres multicolores des condiments que nous avons dans la cuisine. Qu’il soit question de poivre ou de sel, ou des poudres aromatiques comme le coriandre, la moutarde, le persil, le fenouil ou la livèche, soit la poudre de cannelle, la vanille, la menthe, l’anis, le basilic ou la marjolaine, à chaque fois que nous goûtons de ces poudres aromatiques, quelque chose de particulier, d’agréable et de revigorant  se passe, tant pour notre appétit que pour nos sens. En éveillant l’appétit et en améliorant la digestion, en nous enchantant les sens et le mental, les poudres des condiments nous font découvrir le pouvoir guérissant qui est caché en elles.

A chaque fois que nous voulons qu’un plat soit très bon, plein de saveur et d’arôme, nous sommes motivés pour saupoudrer un ou plusieurs arômes que nous connaissons et que nous apprécions. Parfois la curiosité nous pousse à goûter un peu de poudre de vanille ou de cannelle, ou à mâcher quelques feuilles de basilic, pour anticiper l’arôme qu’ils offriront au plat. Nous sommes souvent surpris et en même temps enchantés par leur chaleur, leur saveur ou leur arôme. D’autres fois nous sommes tentés de gouter un peu de poudre de menthe et immédiatement nous sommes envahis par une fraîcheure agréable et en même temps un arôme rafraîchissant innonde notre être.

Certainement les arômes des plantes moulues administrées avec mesure, améliorent l’état de notre corps et celui du mental. Donc, pourquoi ne pas utiliser cette modalité extrêmement simple – l’utilisation de la poudre des plantes – pour mettre en valeur, par cette voie, les plantes médicinales bienfaisantes dont nous savons qu’elles ont des propriétés guérissantes certaines?

Dans la science millénaire de l’ayurveda sont présentées d’innombrables exemples de formules, simples ou plus complexes, qui se basent sur l’utilisation des plantes sèches sous forme de poudre, dans le but d’améliorer et guérir certains déséquilibres, troubles ou maladies.

Pour obtenir la poudre d’une plante il est nécessaire d’avoir à disposition quelques plantes sèches, dont les parties utiles ont été séléctionnées, par exemple la racine de la cas de la bardane, les feuilles dans le cas de la menhte, les fleurs dans le cas de la camomille, les fruits dans le cas de l’anis, les semences dans le cas du senegrain, les bourgeons dans le cas du sapin. La poudre des plantes peut ensuite être facilement obtenue à l’aide d’un moulin à caffé, en réduisant en poudre les parties séléctionnées. La poudre obtenue peut être utilisée immédiatement ou peut être gardée dans un récipient fermé, pour être utilisée ultérieurement.

La modalité d’administration des poudres est particulièrement simple: une quantité d’approximativement une demi-cuillère ou une cuillère de plantes est posée sous la langue; ensuite elle est humectée avec un peu d’eau. Ce mélange est gardé sous la langue pendant un intervalle de 3-20 minutes, selon les plantes utilisées. L’expérience pratique a prouvé que ce moyen est très efficace pour l’amélioration rapide d’un grand nombre d’états de déséquilibre, parce que, par cette voie, sont mises en valeur tant les propriétés physiques des plantes, que les propriétés subtilo-énergétiques, invisibles, de celles-ci, même si cet aspect est peut être moins connu par la plupart des gens.

Voilà dans ce sens un exemple. Si nous nous trouvons dans un état de surexcitation après une journée agitée et stressante, et que cela ne nous permette pas de nous endormir, nous pouvons choisir quelques plantes qui nous aident à retrouver le calme et la paix intérieure, par exemple les fleurs de tilleul, les semences de coquelicot, ou les fleurs de mélilot jaune.La poudre de ces plantes peut être combinée en proportions égales et ensuite elle sera placée et gardée sous la langue pendant 5-10 minutes. Cette formule simple a un effet calmant, contribuant en même temps à la diminution des tendances à l’insomnie.
 
 
 
Andrei Gămulea
proffesseur d’AYURVEDA
 
© L’Association nationale pour la promotion des Médecines Non-conventionnelles – AMN
 
Yogaesoteric