Edit this page
Modify this page
Edit this string
         
Vous êtes ici: Home >Actualité >Opinions >
Bonne nouvelle! Après 12 ans, la voix de Madalina Dumitru arrive dans les médias

 

(Dans seulement une partie des médias)

 

par George Preda


Il y a 12 ans, plus de 300 gendarmes et procureures de la République ont pris à l’assaut 16 logements des pratiquants yogis. Ils ont tout confisqué (inclus argent, les papiers et les téléphones) pour plus de 80 personnes. Tel qu’on a su tous via la télé, parmi ces gens se trouvait aussi une mineure, Madalina Dumitru. Son histoire est bouleversante.

Tous les postes de télé ont diffusé son image, allongée au sol, tirée du lit, habillée sommairement et gardée par les gendarmes avec les armes pointées sur elle. Elle était mineure à ce moment, son image, mais au contrairement son image a été diffusée d’une manière obsessive. Elle ne connait pas cet aspect. Elle a été retenue abusivement, enquêtée illégalement, sans avocat, des heures et des heures. Elle était apeurée, affamée et seule. Elle ne comprenait pas ce qu’il lui arrive, elle ne savait pas qu’elle peut être assistée par un avocat. Après des heures et des heures d’interrogatoire,  où elle a été privée même d’aller aux toilettes, les enquêteurs l’ont obligée signer une déclaration comme quoi elle aurait eu des rapports sexuels avec Gregorian Bivolaru.   

Ce n’était pas vrai, et c’est pour ça qu’elle a refusé mais finalement elle a cédé aux pressions, terrorisée par les heures d’interrogatoire. Ils lui ont dit qu’elle ne partira pas avant de signer. Dans un moment de faiblesse elle a cédé. Après qu’elle soit partie, elle a rencontré son avocate qui lui a fait savoir qu’elle était dans l’immeuble mais qu’on ne lui a pas permis d’assister à l’interrogatoire. Ayant l’aide de l’avocate et en connaissant maintenant ces droits elle est retournée à la préfecture le lendemain pour dénoncer les pressions auxquelles a été soumise et elle a déclaré que le témoignage antérieur lui a été fait sous la pression et sous les menaces.   

D’une manière choquante la nouvelle déclaration de Madalina Dumitru a été ignorée par les autorités et par la presse. Tous les postes de télé ont diffusé d’une manière obsessive des images de Madalina Dumitru amenée par les gendarmes armés et obligée de se rendre à IML pour un contrôle gyneco. Comme si ça pourrait démontrer quelque chose.  Les télés n’ont pas présenté la violence des gendarmes (qui ont brusqué l’avocate de Madalina Dumitru) mais ils ont insisté sur la violence des yogis qui sont venus à IML les amis de Madalina qui sont venus pour être à côté d’elle. Les gendarmes ont molesté (jusqu’à la perte de conscience) les yogis venus devant IML. Madalina a été à nouveau retenue par les forces d’ordre, et finalement elle a été rendue à sa famille, pour être uniquement séquestrée. Pendant les années qui ont suivi sa vie a été marquée par les calomnies de la presse, qui l’ont bafouée. Malgré son témoignage (elle a déposé un témoignage  même devant l’instance suédoise ; cette instance a décidé ultereuriement accorder à Gregorian Bivolaru de statut de réfugié politique), personne en Roumanie n’a pas entendu ce qu’elle disait.

Pourquoi Madalina était aussi importante dans le tourbillon médiatique et la campagne anti MISA de 2004 ? Parce que suite aux perquisitions de mars 2004 il n’a rien été trouvé de compromettant à l’adresse des yogis. Par l’intermédiaire de la presse il est apparu toute sorte d’accusation aberrante dans tous les domaines infractionnels possibles, mais rien n’a pas été prouvé. Puisque aucun yogis n’avait pas commis une infraction. Et malgré le fait que beaucoup des gens ont été interrogés et ont eu leur biens confisqués rien n’a pas été trouvé d’accusateur. A ce moment une nouvelle stratégie a été mise en place : une série de pratiquantes yogis, mineures, ont été obligées de subir un interrogatoire  à Bucarest ; elles ont été pressées de signer des déclarations discriminatrices à l’adresse de Gregorian Bivolaru. Malgré leurs efforts les procureures n’ont pas réussi récupérer un tel témoignage. Le témoignage faux de Madalina recueilli sous la pression et menaces, qui annulent la valeur juridique, est devenu la seule pièce d’accusation contre Gregorian Bivolaru.

Cette déclaration fausse, recueillie sous la pression, est le motif pour lequel le mentor MISA a été condamné à 6 ans de prison, malgré le fait que pendant le procès Madalina Dumitru a exprimé fermement sa position et elle a raconté comment les faits se sont déroulés et dans quelles conditions brutales, a été enquêtée. Cette déclaration fausse est le motif pour lequel la Police Roumaine a demandé à l’Europol suis Gregorian Bivolaru. Et pour cela il a été arrêté par la Police française et l’état roumain demande son extradition.
 
Le procès de Gregorian Bivolaru a été jugée initialement à Sibiu, et après à Alba Iulia. Chaque fois, Gregorian Bivolaru a été relaxé puisque les juges ont pris en compte le témoignage sincère de Madalina Dumitru.  L’instance a constaté que les faits incriminés n’existent pas. Devant l’instance corrompue de ICCJ, la vérité n’a pas compté du tout. Gregorian Bivolaru a été condamné à 6 ans de prison pour un fait qu’il n’a pas réalisé et cet abus a été possible grâce au concours de la presse. 

Voilà pourquoi personne de la presse (à l’exception d’une emission télé) n’a pas voulu entendre ce que Madalina Dumitru veut dire. Parce que ces déclarations montrent que la construction des accusations contre Gregorian Bivolaru est un mensonge immense, grossier et surdimensionné.  La presse a présenté Madalina pendant 12 ans comme étant la victime de Gregorian Bivolaru, en ignorant en totalité ses déclarations officielles, celles de la préfecture et devant la Cours suprême de justice de Suède. La presse a ignoré aussi les interviews publiées sur le site « yogaesoteric » et les vidéos réalisées par « MISA Senzational TV ». A partir de 2005 à des nombreuses fois le bureau de presse MISA a offert aux journalistes les images filmés avec le témoignage de Madalina Dumitru dans laquelle elle racontait les abus qu’elle a subi de la part des autorités. Les journalistes n’ont pas été intéressés par son témoignage malgré le fait qu’ils ont publié sans cesse à son compte.  
 
Enfin, maintenant, 12 ans après les événements une partie de la presse s’est rendue compte qu’elle a quelque chose à dire. Et ce qu’elle a dit déjà bien clairement depuis tout ce temps : elle est une victime des procureures (ce sont eux qui ont donné à la presse les images des perquisitions de 2004), et Gregorian Bivolaru a été condamné malgré le fait qu’il n’est pas coupable.  Maintenant, après 3 ans depuis quand Gregorian Bivolaru a été condamné abusivement par ICCJ, malgré le fait que la supposée victime a dit et redit qu’elle n’a rien à lui reproché, après que l’état roumain est devenu ridicule en demandant à Europol de poursuivre Gregorian Bivolaru et après qu’une action de proportions importantes de la Police française, enfin la presse roumaine commence entendre ce que dit Madalina Dumitru. Aussi le journal Adevarul et aussi le poste télé Pro TV ont publié des fragments avec les interviews de Madalina réalisés par MISA Senzational TV et ils ont fait publique sa déclaration qu’elle n’a jamais eu des relations intimes avec Gregorian Bivolaru. Mieux vaut tard que jamais.

 
 

yogaesoteric
14 mars 2016

  


Articles publiés récemment

> 12 DécembreOliver Stone parle de son nouveau documentaire: « Les interviews de Poutine » (1)

> 11 DécembreLa CIA met fin à son soutien aux rebelles syriens

> 10 DécembreL’arme bio-électromagnétique, l’arme ultime

> 10 Décembre10 grandes raisons de ne plus regarder la télé (1)

> 10 DécembreL’Irlande interdit la fracturation hydraulique

> 9 DécembreLa BCE place pour la première fois une partie de ses réserves en yuans

> 9 DécembreUn Chinois se marie avec un robot qu’il a construit lui-même

> 7 DécembreNous en rêvions : ils l’ont fait !

> 6 DécembreUn médecin japonais de 105 ans conseille de ne jamais partir en retraite pour vivre plus vieux

> 6 DécembreL’intelligence artificielle AlphaGo bat une nouvelle fois le champion du monde de Go

> 5 DécembreFrance : augmentation des actes anti chrétiens de 38 % en 2016. Aucune condamnation de la part des politiques

> 5 DécembreLes 6 choses qui m’ont laissé perdre 90 kg sans régime

> 5 DécembreL’homme qui vécut 18 ans bloqué dans l’aéroport de Roissy

> 4 DécembrePour l’archevêque Carlo Liberati « Dans 10 ans, nous serons tous musulmans à cause de notre stupidité »

> 3 DécembreQue s’est-il réellement passé à Alep en Syrie à la fin de 2016?

> 3 DécembreEspérance de vie : la limite humaine serait de 115 ans

> 2 DécembreVault 7 : Brutal Kangaroo, la boîte à outils développée par la CIA pour cibler

> 2 DécembreUnion européenne. Des lois orwelliennes de lutte contre le terrorisme démantèlent les droits sous prétexte de les défendre

> 1 DécembreWifi : la CIA espionne les box internet depuis des années selon WikiLeaks

> 30 NovembreL’air pur du Canada vendu en bouteille aux Chinois

> 30 NovembreFloride : des ados qui avaient filmé un handicapé se noyer échappent à des poursuites