Edit this page
Modify this page
Edit this string
         
Un défenseur des droits de l’homme libyen a intenté un procès contre l’Otan


Un défenseur des droits de l’homme libyen, qui a perdu 13 membres de sa famille dont sa femme enceinte et deux fils, a intenté un procès contre l’Otan. La nouvelle audition du procès sur les crimes commis par l’Otan contre le peuple libyen a eu lieu le 23 novembre 2017. La Cour d’Appel de Belgique a pris la regrettable décision de maintenir l’immunité de l’OTAN, responsable de la mort de toute une famille pendant la campagne militaire libyenne. Les victimes se sont constituées en Association des victimes de l’OTAN, en vue de poursuivre leur action en justice.

 

Bombardement par l’Otan sur Tripoli

L’Otan a plongé la Libye dans le chaos par ses bombardements et doit en répondre en justice, a déclaré à Sputnik Khaled El-Khweldi El-Hamedi, 43 ans, chef de l’Organisation internationale pour la paix, les soins et le secours (IOPCR), qui a perdu 13 membres de sa famille dont sa femme enceinte et ses deux fils, dans un bombardement de l’Otan.

« Nous comptons obtenir une assistance internationale dans notre procès. L’Otan a détruit notre pays », indiquait M. El-Hamedi, fils d’un général proche de Mouammar Kadhafi.

Selon lui, un missile a frappé la maison où il vivait avec sa famille et ses parents deux semaines après un entretien entre son père Khweldi El-Hamedi et le Président français Nicolas Sarkozy.

« En mai 2011, mon père s’est entretenu par téléphone avec le bureau de M. Sarkozy. Il s’est vu proposer de fuir la Libye. On lui a dit qu’un avion était prêt à l’évacuer avec sa famille de Tunisie à Paris. Mon père a répondu à M. Sarkozy: “ je n’ai pas été mercenaire, mais participant à la révolution [de 1969 qui a porté au pouvoir Mouammar Kadhafi]. J’ai défendu mon pays contre les colonisateurs et je ne serai pas un traître ”. On a d’abord bombardé le bureau de mon père à Tripoli et puis sa maison », raconte M. El-Hamedi.

D’après le défenseur des droits de l’homme, son père avait une grande influence dans la société libyenne et « pouvait réunir les tribus libyennes ».

Malgré cette campagne, personne de la famille d’El-Hamedi n’a quitté le pays puisqu’on n’aurait jamais cru que la coalition dirigée par l’Otan pouvait bombarder des maisons pleines de femmes et d’enfants, d’après lui.

« Par l’attaque contre notre maison, la coalition a rapproché l’effondrement du pays et l’a plongé dans le chaos », a noté M. El-Hamedi.

Il a expliqué l’implication de la France dans l’opération militaire contre Mouammar Kadhafi par des intérêts économiques.

« La Libye a créé l’Union africaine qui a menacé les intérêts français en Afrique. En plus, M. Sarkozy devait éliminer les preuves attestant que sa campagne présidentielle avait été entièrement financée par la Libye. La France et le Qatar ont agi en collusion contre notre pays pour atteindre leurs objectifs », a affirmé le dirigeant de l’ONG.

M. El-Hamedi a qualifié l’opération libyenne d’illégitime et de contraire à la Charte des Nations unies, rappelant que la France avait attaqué la Libye sans attendre l’adoption par le Conseil de sécurité de l’Onu d’un plan d’action spécial et la mise en place d’une commission d’enquête consacrée à la Libye.

« Les hommes politiques ont pris leurs décisions sur la base de mensonges et de rumeurs diffusés par Al Jazeera », a-t-il estimé.

Khaled El-Khweldi El-Hamedi a déposé une plainte contre l’Otan en juillet 2011 en Belgique. Selon lui, la première audition s’est tenue en septembre 2012. Le tribunal a examiné la demande de lever l’immunité de l’Otan. La demande a été rejetée puisque le plaignant n’est pas un citoyen européen et ne peut donc pas intenter un procès en Belgique. La décision du tribunal a fait l’objet d’un appel en janvier 2013.





yogaesoteric
29 janvier 2018
 

Articles publiés récemment

> 24 AvrilL’Otan et les bombes nucléaires ne sont pas des thèmes électoraux

> 24 AvrilLe scandale du diesel VW : guerre économique ou escroquerie ? (2)

> 23 AvrilDeux fausses nouvelles répandues par la Ministre de la santé

> 23 AvrilBlackouts et poudrières en 2018 : Ceux qui gouvernent les USA, la mondialisation et la géopolitique

> 22 AvrilCensure à l’horizon : dans le Minnesota, Harper Lee et Mark Twain expurgés des programmes scolaires

> 21 AvrilFacebook redouble de nouveautés pour vous espionner ... et ça fait peur

> 21 AvrilQuelque chose de très gros arrive : Wikileaks est-il sur le point de lâcher sa bombe ? (6)

> 20 AvrilLe rapport français sur l’attaque chimique de Douma est une vaste escroquerie intellectuelle

> 20 AvrilSept ans de guerre en Syrie – Réveillons-nous, ils sont devenus fous !

> 19 AvrilQui se cache derrière les ONG qui opèrent en Afrique centrale ?

> 19 AvrilLe scandale du diesel VW : guerre économique ou escroquerie ? (1)

> 18 AvrilConfinement planétaire, géo-ingénierie et « État profond » (1)

> 18 AvrilEt si la prochaine crise financière venait d’Europe, et pas des États-Unis ?

> 17 AvrilLe suicide de Jill Messick: La campagne #MoiAussi fait une victime

> 17 AvrilLe Roundup, Glyphosate = poison

> 16 AvrilLe Rapport d’évaluation du dispositif nucléaire des États-Unis : le monde est notre ennemi

> 16 AvrilVoici la bulle qui pourrait déclencher la prochaine crise financière majeure

> 16 AvrilUne éleveuse bio poursuivie pour avoir soigné ses brebis par les plantes

> 14 AvrilDix fois plus de nicotine et de goudron dans les cigarettes

> 13 AvrilQuelque chose de très gros arrive : WikiLeaks est-il sur le point de lâcher sa bombe ? (5)

> 13 AvrilIsraël s’accroche à son occupation illégale du Golan

> 12 AvrilL’Ukraine poursuit sur sa trajectoire inéluctable vers l’abîme

> 11 AvrilMonde arabe : Une « génération perdue » du fait de la violence

> 11 AvrilDavid Wilcock sur les divulgations et le massacre de Las Vegas (10)