Adoration à SHAKTI (SHAKTHEYAM)

 

Pour rechercher le bonheur ultime, les adorateurs de SHAKTI (ou SHAKTAS) suivent un système de croyances et de pratiques dans le TANTRA. MAYA ou l’illusion sépare les contraires comme le mâle et la femelle. En arrivant à ce bonheur ultime, le SADHAKA (chercheur spirituel) éprouve la joie ultime de l’union avec le créateur en soi.

« SHAKTI » est présent à l’intérieur d’un individu au niveau microcosmique. Lorsqu’elle est éveillée, cette énergie atteint l’énergie suprême ou le macrocosme. Ainsi, le microcosme se confond avec le macrocosme pour former un champ continu d’énergie, la conscience cosmique. Le mot sanskrit « TANTRA » signifie aussi « continuité ».

Cette énergie indivisible est appelée PARASHAKTHI. Ainsi SHAKTI PUJA est exécuté pour invoquer le flux d’énergie et réveiller l’esprit intérieur. Cela peut être fait par des rituels tantriques ou védiques.

Il existe différentes disciplines dans le TANTRA. La pratique normale comprend la méditation ou le YOGA ; visualisation de la divinité ; chant des hymnes sacrées ; et l’utilisation de YANTRAS ou de symboles mystiques. TANTRA se concentre également sur l’éveil des schémas d’énergies inhérentes à un individu.

DAKSHINA MARGA (chemin droit) et VAMA MARGA (Chemin gauche) sont les différentes écoles des pratiques du TANTRA.

Comme dans le YOGA, le TANTRA se concentre également sur l’éveil de l’énergie inhérente qui se trouve enroulé comme un serpent. Cette énergie inhérente est appelée « KUNDALINI ». La KUNDALINI voyage alors vers le haut par un chemin dans la colonne vertébrale appelée « SUSHUMNA ». En route, il passe par des centres psychiques de conscience ou « CHAKRAS ».

Ces CHAKRAS sont :
– MULADHARA à la base de la colonne vertébrale d’où KUNDALINI commence son voyage vers le haut.
– SWADHISTHANA : CHAKRA associée à des organes reproducteurs.
– MANIPURA : manifeste comme action, volonté, rire etc.
– ANAHATA : au centre de la poitrine, Associée à donner et à recevoir l’amour.
– VISHUDDHA : au niveau du larynx. Gouverne votre capacité à communiquer.
– AJNA : Appelé troisième œil. Situé entre vos sourcils, associé à la sagesse, sixième sens et ESP.
– SAHASRARA : dans la couronne régissant la glande pinéale. C’est encore à reconnaître dans la médecine moderne. C’est le point de connexion au Suprême absolu quand on est en transe (après avoir atteint « SAMADHI »). La vraie réalisation de la félicité infinie n’est là que lorsqu’une personne éprouve l’illumination dans tous les plans, même dans les plus bas.

SRI LALITHA SAHASRANAMA est éloquent sur le flux de KUNDALINI à travers ces CHAKRAS comme donné ci-dessous :
« Muladharaika nilayaa Brahma grandhi vibhedhini,
Manipurandarudita Vishnu grandhi vibhedhini,
Ajna chakrandaralastha Rudra grandhi vibhedini
Sahasrarambujaruda sudha sarabhivarshini
Tatillathaa samaruchi shatchakropari samsthithaa
Mahashakthi kundalini bisatantu taneeyasee »

SHAKTHEYAM est donc une méthode pour canaliser une grande énergie (ou KUNDALINI) correctement pour les gains spirituels et matériels. Cependant, SHAKTI PUJA dans le TANTRA peut être dangereux s’il n’est pas pratiqué correctement et sous la direction stricte d’un GOUROU compétent, car il englobe certains autres rituels secrets aussi.

La discipline austère et la conduite morale sont des facteurs importants de la pratique du TANTRA qui exige une pratique méditative étendue.

 

yogaesoteric
8 juin 2018

Spune ce crezi

Adresa de email nu va fi publicata

Acest sit folosește Akismet pentru a reduce spamul. Află cum sunt procesate datele comentariilor tale.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More