Aphorismes et réflexions

par le professeur de yoga Gregorian Bivolaru

Un sourire spontané, lumineux et sincère est la même chose dans toutes les langues. Un tel sourire génère des effets bénéfiques profonds dans notre univers intérieur grâce aux processus de résonance occulte déclenchés. En sachant cela, il est très bien de sourire de façon naturelle et sincère chaque jour. Les effets profondément bénéfiques de chaque sourire seront ressentis. Entre autres, le sourire provoque dans notre univers intérieur un certain état de bien être, ainsi qu’un état de bien global.

Il est temps de vivre pleinement et d’une joie croissante une vie merveilleuse et divinement intégrée, qu’il faudra imaginer à l’avance avec force. En agissant ainsi chaque jour, tu seras en mesure de transformer radicalement en bien non seulement ta vie, mais aussi ton destin.

Note bien que toujours, sans exception, chaque épreuve, chaque test spirituel, chaque crise intérieure que tu traverses avec succès te rend plus profondément mature du point de vue spirituel, te transforme intérieurement et te rend plus fort/forte. A chaque fois que tu triomphes, cela te permet de réaliser comme par miracle des sauts spirituels triples. Pour cela il est essentiel de franchir avec succès ces épreuves et à cette fin, il est nécessaire de faire au préalable (à chaque fois) des choix divinement inspirés, pleins de sagesse. Sachant cela, rends-toi compte à quel point il est important de faire à chaque fois les choix bienfaisants et pleins de sagesse dont tu as besoin. N’oublies jamais que les choix sont de deux types : bons ou mauvais, sages et divinement inspirés ou insensés (qui vont générer ultérieurement de la souffrance, de la stagnation, du recul, de la maladie, du trouble et même de la perdition).

Pendant cent vingt jours à partir de maintenant, envisage de vivre d’une façon aussi intense que possible, profonde, avec grande fraîcheur et pureté chaque jour de ta vie, en pensant à chaque fois avec force (au réveil) que ce jour est et reste le premier jour du reste nécessaire de ta vie. Vis ensuite de façon créatrice et supérieure ce jour-là, te laissant pleinement influencé par cette idée-force. En agissant ainsi jour après jour, tu découvriras ensuite avec joie que dans ton être vont se manifester de nombreuses transformations bénéfiques, qui vont te régénérer et t’enchanter. Toutes les transformations qui vont graduellement apparaître dans ton être seront à la mesure des efforts réalisés, si tu cherches à mener à bonne fin la série profondément transformatrice des cents vingt jours.

Dorénavant, envisage de vivre ta vie de la meilleure façon, lui conférant autant que possible un sens divin, sublime et plein de pureté. Peu de temps après tu constateras qu’une telle attitude va faire apparaître dans ton univers intérieur des processus de résonance occulte profondément bénéfiques. Il ne faut jamais perdre de vue qu’en réalité chaque jour de ta vie est (même lorsque tu ne t’en rends pas compte) une partie importante de ton existence. Vécue de la sorte, elle transforme extraordinairement tout ce qu’il se passe jour après jour dans ta vie, lui conférant un sens à part, qui t’aidera à sentir le fait que tu vis pleinement ton existence.

Envisage dorénavant – pour cent quatre-vingt jours – de vivre de façon intense, profonde et de plus en plus attentive, ici et maintenant dans le moment présent. En outre, apprends aussi à regarder avec optimisme le chemin parcouru, en évoquant souvent (pendant les moments de répit) les souvenirs merveilleux, extraordinaires que tu as accumulés jusqu’à présent. Fais cela autant que possible sans te cramponner à l’infini dans un futur illusoire, en regardant souvent seulement le chemin futur qui te reste à parcourir dans cette existence. Souviens-toi que toujours les êtres humains qui ne vivent pas comme il faut ici et maintenant le présent, perdent en même temps de vue qu’en agissant de la sorte, ils ne vont au final pas vivre dans le futur comme il faut.

Dorénavant prends la décision ferme de choisir comme « métier » d’agir avec courage et persévérance, de toutes les façons bénéfiques possibles, afin d’être de plus en plus heureux. En agissant jour après jour de la sorte, tu vas être en mesure de faire apparaître une habitude bienfaisante, créatrice et, en fin de compte, tu découvriras que ceci est un de plus beaux « métiers ».

Réalise que souvent, le bonheur ne se cherche pas, mais il se découvre, surtout en tout ce que tu vis d’intense, de pur et de merveilleux jour après jour. Avant tout, cela implique de ne jamais manquer (autant que possible), aucune des chances que Dieu t’offre (de découvrir le bonheur et de le vivre de façon profonde et extraordinaire). Note bien qu’aucune de ces chances que tu vas manquer ne se répétera, parce qu’en réalité, chaque chance offerte est et reste unique.

A partir d’aujourd’hui, aspire fermement (et autant que possible) de toutes tes forces à devenir un des êtres humains qui vivent de plus en plus heureux sur cette planète. Mobilise-toi pour que tu réussisses cela sans tarder, en pensant qu’ainsi il devient possible d’offrir aux autres un exemple merveilleux et enthousiaste, digne à suivre.

Note bien qu’au-delà des apparences, les aspirations divines, puissantes et profondément bénéfiques, qui à première vue semblent folles, se trouvent toujours au fondement des plus beaux projets qui ont révolutionné l’humanité au cours du temps.


A partir d’aujourd’hui, intègre constamment dans ta vie l’idée-force qui est profondément créatrice que le bonheur intense, débordant et comblant n’est en fait pas le but, mais est et reste un des moyens nécessaires à ta vie.

Envisage à partir d’aujourd’hui et pour cent quatre-vingt jours de chercher avec attention et même de réussir à découvrir presque tout ce qui semble te manquer parmi tout ce que tu as déjà. En agissant de la sorte, tu constateras que ta perspective sur l’existence se transformera de façon profonde, autrement dit, ton point de vue sera radicalement transformé en bien.

Envisage (à partir de maintenant) de découvrir jour après jour – pour cent quatre-vingt jours – à travers ta propre expérience que ce que tu peux faire entre autres pour les êtres humains qui t’aiment profondément, intensément et sincèrement, c’est d’être de plus en plus heureux aussi souvent que possible. En agissant de la sorte jour après jour, tu seras en mesure de rendre en même temps heureux ceux qui t’aiment et ainsi, tu pourras devenir un être humain souvent heureux.

Tant pour celui qui est sage que pour chaque être humain qui aspire vraiment à devenir sage, chaque jour est et reste, en réalité, une énigmatique promesse. Comment cette promesse se concrétisera dépend toujours seulement de nous.

Envisage à partir d’aujourd’hui, pour cent quatre-vingt jours, de découvrir souvent, à travers une attention fermement focalisée et persistante, que le bonheur est  un mystérieux accord, ineffable et vrai, qui apparaît entre l’être humain et l’existence pleine de joies et de surprises ravissantes qu’il vit.

A partir d’aujourd’hui, pour cent quatre-vingt jours, envisage de découvrir que toujours, sans exception, dans ton univers se trouvent déjà (en état latent) les véritables semences divines des transformations bénéfiques extraordinaires qui vont apparaître tant dans ton corps que dans ton être, et qui sont pour l’instant, insoupçonnées.

A partir d’aujourd’hui – pour cent quatre-vingt jours – envisage de te rendre à chaque fois compte, à l’aide d’une attention constante et persistante, qu’autour de toi se trouvent beaucoup d’êtres humains qui restent malheureux justement parce qu’ils ne savent pas et ne soupçonnent même pas qu’ils sont souvent très malheureux.

A partir d’aujourd’hui et pour cent quatre-vingt jours, envisage de découvrir par l’expérience directe qu’en fait, dans la vie, rien n’est aussi simple que cela semble être à première vue. Envisage aussi de découvrir (par expérience intérieure directe) que lorsque tu réussis à vivre de plus en plus souvent ta vie dans la lumière de la complexité pure, harmonieuse et divine de la création, tu recevras ainsi de plus en plus de bonheur.

A partir d’aujourd’hui – pendant cent quatre-vingt jours – vis chaque jour de ta vie comme s’il était le dernier. Observes à la fois avec attention toutes les transformations intérieures profondes qui ne tarderont pas à apparaître (si tu réussis vraiment à vivre de la sorte) et savoures ensuite pleinement les sauts spirituels qui vont certainement arriver.

Découvres jour après jour pendant cent quatre-vingt jours, par expérience directe, que chaque sourire sincère, spontané que tu transmets aux êtres humains (qui déclenchent spontanément dans ton univers intérieur un état de sympathie ou d’affection) reviens en fin de compte vers toi (par les sourires que tu recevras ultérieurement des autres êtres humains) et découvres aussi que cette réponse qui apparaîtra au moment opportun, va remplir ton être d’une joie ineffable et d’enchantement.

A partir d’aujourd’hui – pour cent quatre-vingt jours – aspire et envisage aussi de faire avec grand plaisir tout ce que tu as à faire, et découvre qu’en agissant de la sorte, tout ce que tu fais de bon et de divinement intégré t’apparaîtra comme étant un jeu pétillant, merveilleux qui te réjouis et t’enchante.

A partir d’aujourd’hui pendant cent quatre-vingt jours, envisage de conscientiser de plus en plus profondément et clairement qu’il n’est jamais possible d’aller trop loin lorsque, en fait, tu ne sais pas ce que tu veux ni dans quelle direction te diriger. Conscientise (par contraste avec ton orientation antérieure) ce qu’est d’errer de façon chaotique, sans savoir en fait où tu vas. Pose-toi de temps en temps, de façon profonde et mûre, la question : « Qu’est-ce que j’envisage, en réalité, de réaliser dans cette existence ? » Découvre le message caché du dicton : « Une vie larvaire et inutile est déjà une mort anticipée. »

A partir d’aujourd’hui et pendant cent quatre-vingt jours, découvre (à chaque fois que tu en auras l’occasion) que chaque réussite profondément bénéfique, divine (même si à première vue elle semble insignifiante) est et reste une victoire qui, en réalité, t’aide dans une certaine mesure à te transformer et à grandir intérieurement.

A partir d’aujourd’hui – pour cent quatre-vingt jours – agis de façon ferme dans tout ce que tu as à réaliser de bon, de beau ou de divinement intégré, à partir de la conviction simple et inébranlable qu’il est presque impossible d’échouer, grâce au soutien divin que tu ressens pleinement en réalisant des bonnes actions. Souviens-toi à chaque fois que lorsque tu fais beaucoup de bien, beaucoup de bien te sera offert (ultérieurement) par Dieu au moment opportun.


A partir d’aujourd’hui et pendant cent quatre-vingt jours, découvres souvent, par expérience directe, que le bonheur t’attends et se déverse en toi à flots lorsque tu es prêt à le recevoir. Il devient ainsi possible de découvrir que le bonheur apparaît et parfois nous enivre surtout pendant les moments où nous l’attendons.

A partir d’aujourd’hui et pour cent quatre-vingt jours, découvres chaque jour (dorénavant) que, si tu veux vraiment que la vie te sourit, alors il faut être à chaque fois attentif et manifester beaucoup de joie et d’humour. En faisant souvent en sorte de faire rire ceux qui t’entourent, et même de les égayer, tu découvriras que tu seras toi-même contaminé par la gaieté et la bonne disposition que tu éveilles dans leur être.

Article pris du Programme du Camp yogi de vacances de Herculane en 2011, publié à la maison d’édition Shambala.


yogaesoteric
9 novembre 2017 

Spune ce crezi

Adresa de email nu va fi publicata

Acest sit folosește Akismet pentru a reduce spamul. Află cum sunt procesate datele comentariilor tale.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More