Une substance capable de retarder la vieillesse découverte

 

Des protéines spécifiques dans les mitochondries, appelées sirtuines (SIR), affectant le métabolisme cellulaire, seraient également capables de ralentir le processus de vieillissement, affirment des scientifiques indiens. Les avancées dans leurs recherches aideraient, selon eux, à élaborer de nouvelles méthodes de thérapie contre le vieillissement.

Les sirtuines (SIR) étant des protéines spécifiques qui affectent le métabolisme cellulaire en régulant l’expression de certains gènes chez les eucaryotes, elles seraient capables de modifier la durée de vie des insectes en fonction de la nourriture qu’ils consomment, estiment des chercheurs indiens, cités par le portail bioRxiv.org.

Faisant partie de mitochondries, qui sont responsables de la production de l’énergie, indispensable au fonctionnement cellulaire, l’influence des sirtuines sur le processus de vieillissement demeurait jusqu’à ce jour inconnu.

Pour avancer dans leurs recherches, les spécialistes ont pris des mouches Drosophila melanogaster. Ils ont étouffé l’activité de sirtuine SIRT4 ce qui a provoqué la réduction de la vie des insectes.

Dans l’avenir, les scientifiques envisagent d’étudier comment les mécanismes moléculaires et génétiques déterminent l’influence de sirtuines sur la durée de vie ce qui aiderait, à son tour, à élaborer de nouvelles méthodes de thérapie contre le vieillissement.

 

yogaesoteric
14 avril 2018

Spune ce crezi

Adresa de email nu va fi publicata

Acest sit folosește Akismet pentru a reduce spamul. Află cum sunt procesate datele comentariilor tale.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More