Les avantages de l’ashwagandha


L’ashwagandha, une plante relativement méconnue en Occident il y a 50 ans, est maintenant utilisée comme supplément par la population occidentale. Cependant, là d’où elle vient – Inde, Pakistan et Sri Lanka –, elle est largement utilisée depuis au moins 3000 ans.

Dans la médecine traditionnelle ayurvédique, elle est considérée comme une herbe rasayana – une herbe utilisée dans la promotion du mieux-être et de l’énergie.

Ashwagandha signifie odeur du cheval en sanskrit. Le nom fait non seulement référence à l’odeur de la plante, mais aussi à l’intensité de la force et de l’endurance ressenties par ceux qui l’ingèrent. Dans la médecine traditionnelle ayurvédique, elle est considérée comme une herbe rasayana, l’équivalent de ce qu’on appelle aujourd’hui adaptogène – une herbe utilisée dans la promotion du mieux-être et de l’énergie.

Les adaptogènes ont reçu ce nom en raison de leur capacité à aider le corps à mieux s’adapter au stress. Ces herbes sont souvent prescrites à des gens qui sont faibles ou en dépression, mais elles sont aussi bénéfiques à des gens en santé qui veulent obtenir un peu d’énergie supplémentaire.

En raison de ses caractéristiques semblables à celle du Panax ginseng – le standard de référence des adaptogènes – on la surnomme souvent le « ginseng indien ». Elle n’est peut-être pas aussi puissante que le ginseng, mais l’ashwagandha est un adaptogène beaucoup plus abordable se détaillant normalement entre 25 $ et 30 $ le kilo (au Canada). En comparaison, le ginseng se vend à plus de 200 $ le kilo.

L’herbe de l’esprit

Le ginseng est un adaptogène ayant la caractéristique d’être aussi un stimulant. Dans le cas de l’ashwagandha, les effets sont plus calmants, alors elle est souvent recommandée aux gens qui souffrent d’anxiété et d’insomnie.

Consommée régulièrement, l’ashwagandha aide à maintenir le calme et l’esprit clair. On a découvert qu’elle aide à réguler les neurotransmetteurs dans le cerveau, tels que la sérotonine, la dopamine et le GABA (acide γ-aminobutyrique), elle aide aussi à réduire l’hormone de stress, le cortisol. Il a été démontré qu’elle pourrait être utilisée dans le processus de sevrage des opiacés et pour réduire ou même éliminer l’utilisation des benzodiazépines : des médicaments comme le Xanax ou le Valium.

Traditionnellement, l’ashwagandha est utilisée pour améliorer les capacités d’apprentissage et la mémoire, elle peut être prescrite aux personnes de tous âges, aux enfants ou aux personnes âgées. Des recherches récentes ont démontré que l’ashwagandha stimulait l’augmentation d’un important antioxydant dans le cerveau, le glutathion. Le glutathion est un composé essentiel du développement cellulaire, de l’activité enzymatique et de l’élimination des toxines dans le corps.

D’autres études suggèrent que l’ashwagandha pourrait aussi être efficace comme traitement des maladies neurodégénératives telles que le Parkinson, la maladie d’Huntington et l’Alzheimer parce qu’on a constaté une propension à inhiber la formation de plaques amyloïdes dans le cerveau. À cause de sa nature calmante, l’ashwagandha est aussi recommandée dans le traitement d’un autre désordre neurologique, le syndrome des jambes sans repos.

Hypothyroïdie et épuisement des surrénales

L’ashwagandha fait partie de la famille des solanacées, groupe de plantes comprenant la tomate, la patate, le piment et le tabac. Comme les autres solanacées, l’ashwagandha est une plante chimiquement complexe contenant des vitamines, des minéraux et des alcaloïdes. Quelques-uns des autres composés phytochimiques qu’elle contient agissent comme précurseurs d’hormones dans le corps.

Ces précurseurs d’hormones font de l’ashwagandha un bon remède pour ceux qui souffrent d’une thyroïde paresseuse. Dans les cas d’hypothyroïdie, la glande thyroïde ne produit pas assez d’hormones pour satisfaire aux besoins du corps. Des études conduites sur des animaux ont démontré que l’ingestion d’extrait d’ashwagandha favoriserait de façon significative l’augmentation du taux de l’hormone T4 souvent déficiente dans les cas d’hypothyroïdie.

De même, les gens dont les glandes surrénales sont épuisées pourraient aussi bénéficier de l’ashwagandha. L’épuisement des surrénales se manifeste normalement lors de périodes prolongées de grands stress. Parce que l’ashwagandha aide à soulager les effets du stress en diminuant le taux de cortisol, ainsi sur une certaine période, elle pourrait contribuer à rééquilibrer les surrénales. Pour cette raison, la plupart des mélanges d’herbes médicinales visant la santé des surrénales comprennent généralement de l’ashwagandha.

Fertilité

Lorsque vous renforcez votre corps, vous améliorez aussi naturellement ses capacités reproductives. Un des meilleurs et des plus anciens usages de l’ashwagandha est destiné à l’amélioration de la fertilité. Pour les hommes, elle est utilisée dans les cas d’impotence, d’éjaculation précoce et pour améliorer la qualité et la quantité du sperme. Pour les femmes, l’ashwagandha est utilisée pour diminuer les douleurs menstruelles et, combinée à la shatavari – une autre herbe ayurvédique – elle est utilisée pour stimuler la faible libido. L’ashwagandha est traditionnellement prescrite pour renforcer l’utérus chez les femmes qui font des fausses-couches à répétition. Par contre, l’usage de cette herbe est déconseillé aux femmes en cours de grossesse.

Cancer

Les herbes adaptogènes sont souvent prescrites aux gens en convalescence après de longs accès de maladies chroniques. Comme les autres adaptogènes, l’ashwagandha aide au traitement et à la prévention des cancers. Des recherches précliniques prometteuses suggèrent qu’elle pourrait aussi s’ajouter aux traitements conventionnels du cancer parce qu’on a découvert qu’elle augmenterait le taux de globules blancs souvent à la baisse pendant la chimiothérapie et la radiothérapie. En fait, plusieurs études suggèrent que l’ashwagandha augmente l’efficacité de la chimiothérapie et de la radiothérapie.

Comment l’utiliser

En Inde, la poudre de racine d’ashwagandha est souvent incorporée à du lait ou du beurre, mais vous trouverez probablement les capsules ou les teintures plus pratiques. Dans tous les cas, recherchez un produit qui contient au moins 4 % de withanolides. Ce sont des composés phytochimiques spécifiques à l’ashwagandha, ceux qui en font un traitement efficace.

Si vous utilisez la poudre, le dosage est normalement de 3 à 6 grammes environ (1/2 à 1 c. à thé), qui peuvent être ajoutés à un smoothie ou à de l’eau chaude. Pour les capsules, une dose générale de 500 mg à 1000 mg prise deux à trois fois par jour. Un professionnel qualifié ajustera ces quantités et déterminera le dosage qui vous convient.

L’ashwagandha est généralement bien tolérée, mais ceux qui ont des allergies à d’autres solanacées devraient faire preuve de prudence. Comme pour la plupart des adaptogènes, évitez l’ashwagandha si vous souffrez d’une infection aiguë.

yogaesoteric
8 mars 2020

 

Spune ce crezi

Adresa de email nu va fi publicata

Acest sit folosește Akismet pentru a reduce spamul. Află cum sunt procesate datele comentariilor tale.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More