Les herbicides à base de glyphosate sont désormais interdits ou restreint dans 17 pays du monde !

À la suite des récentes interdictions d’utilisation d’herbicides à base de glyphosate par des villes et des institutions américaines, notamment Key West, Los Angeles, l’Université de Californie et Miami, Sustainable Pulse a décidé de rechercher les pays du monde ayant interdit ou restreint l’utilisation de l’herbicide le plus utilisé au monde.

 

Cette recherche a permis de découvrir qu’un nombre croissant de gouvernements dans le monde interdisaient les herbicides à base de glyphosate pour des raisons liées à la santé et à l’environnement.

17 pays ont désormais interdit ou restreint l’utilisation de cet herbicide classé comme cancérogène probable par le CIRC (une agence de l’OMS).

Afrique :

Malawi : le Ministère de l’agriculture, de l’irrigation et du développement de l’eau du Malawi a annoncé la suspension des permis d’importation de glyphosate en avril 2019.

Asie :

Vietnam : le Vietnam a annoncé qu’il avait interdit l’importation de tous les herbicides à base de glyphosate en mars 2019 à la suite du verdict dans un procès mené par les plaignants pour cause de cancer rendu à San Francisco.

Sri Lanka : en 2015, le président nouvellement élu, Maithripala Sirisena, a mis en place une interdiction totale d’importation de tous les herbicides à base de glyphosate. Cette interdiction a été partiellement levée en juillet 2018, mais uniquement pour les plantations de thé et de caoutchouc.

Six pays du Moyen-Orient ont interdit l’importation et l’utilisation d’herbicides à base de glyphosate en coordination entre eux en 2015 et 2016:

– Oman
– Arabie Saoudite
– Koweit
– Emirats Arabes Unis
– Bahrein
– Qatar

Amérique centrale :

Les Bermudes : le ministre de l’Environnement des Bermudes, Cole Simons, a confirmé l’interdiction des herbicides à base de glyphosate lors d’une réunion publique en janvier 2017.

Saint-Vincent-et-les Grenadines : en août 2018, le ministre de l’Agriculture, Saboto Caesar, a appelé toutes les parties prenantes à comprendre la nouvelle suspension des herbicides à base de glyphosate « à la lumière des efforts de la nation pour promouvoir un environnement de travail sûr et de bonnes pratiques de santé agricole et de sécurité alimentaire. »

L’Europe :

Belgique : en octobre 2018, l’interdiction de la vente d’herbicides à large spectre (y compris le glyphosate) à des utilisateurs non professionnels est entrée en vigueur dans toute la Belgique.

République tchèque : en 2018, la République tchèque a imposé des restrictions strictes à l’utilisation de glyphosate et a interdit les pulvérisations avant récolte ; « Ces substances (herbicides à base de glyphosate) ne seront utilisées que dans les cas où aucune autre méthode efficace ne peut être utilisée », a déclaré le ministre de l’Agriculture, Miroslav Toman.

Danemark : en juillet 2018, le gouvernement danois a mis en place de nouvelles règles interdisant l’utilisation du glyphosate sur toutes les cultures en émergence afin d’éviter les résidus dans les aliments.

France : Depuis le 1er janvier 2017, les collectivités territoriales, les établissements publics et l’Etat ne peuvent plus utiliser ou faire utiliser des pesticides – et donc le glyphosate – pour l’entretien des espaces verts, des forêts ou des promenades accessibles ou ouverts au public et relevant de leur domaine public ou privé. Et cette interdiction concerne les jardiniers amateurs depuis le 1er janvier 2019 (voir la loi Labbé). En novembre 2018, le président Macron a annoncé qu’il prendrait toutes les mesures nécessaires pour que les herbicides à base de glyphosate soient interdits en France pour les usages agricoles dès qu’une solution de remplacement sera disponible et au plus tard dans trois ans. Cependant, il a depuis déclaré que ce délai ne pourrait être atteint qu’à 80%.

Italie : en août 2016, le ministère italien de la Santé a interdit l’utilisation du glyphosate dans les lieux publics et en pulvérisation en pré-récolte.

Pays-Bas : depuis la fin de 2015, la vente d’herbicides à base de glyphosate est interdite à toutes les entités autres que les entreprises.

Autriche : Le Parlement autrichien a approuvé le 2 juillet une interdiction totale du glyphosate sur le territoire national, faisant de l’Autriche le premier pays de l’Union européenne à bannir l’herbicide controversé au nom du « principe de précaution ».
 

yogaesoteric

17 octobre 2019

Spune ce crezi

Adresa de email nu va fi publicata

Acest sit folosește Akismet pentru a reduce spamul. Află cum sunt procesate datele comentariilor tale.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More