Un médium qui aide les médecins (2)

 

Lisez la première partie de cet article


Pendant un instant, le temps s’arrête

J’attrape le collier de ma chienne. Et puis « quelque chose » nous propulse vers le haut et nous atteignons la surface de l’eau. La baie est toujours glacée et le courant aussi violent. Le vent souffle avec violence. Lorsque je rouvre les yeux, l’Esprit est là, juste au-dessus de l’eau. C’est la première fois que je l’aperçois depuis l’âge de 4 ans.

– Nous n’avons pas beaucoup de temps, dit-il. L’ange va s’en aller.

Je me rappelle que nous sommes passés à deux doigts de la catastrophe, et une nouvelle onde de pouvoir me transperce. Je me mets à nager en tenant August, sans vie, contre moi. C’est comme si on nous tirait vers le rivage pour nous sauver.
Bientôt, je suis à terre, et ma petite amie sanglote de soulagement. Je me traîne sur le sable en pleurant, non que je souffre d’hypothermie mais parce que j’ai peur d’avoir perdu August. J’ai une seule idée en tête : « Faites qu’elle survive ! »

Elle ouvre les yeux, suffoque et revient à la vie. Le soleil sort derrière les nuages et l’un de ses rayons vient caresser ma chienne. Je me tourne vers la lumière et remercie l’Esprit.
Je me rends compte que c’est la première fois que j’agis ainsi. Il est temps de ne plus me battre contre l’Esprit et de faire contre mauvaise fortune bon cœur.
Jusque-là, les gens se sont toujours précipités pour me demander des conseils.
Désormais, je m’engage à les aider toute ma vie.
Je sais bien que mon don n’a pas que de bons côtés. Mais je cesse de me plaindre et j’accepte ce qui m’arrive.
J’assume pleinement mon rôle de « médium médical ».

Le processus

Une fois décidé à m’impliquer dans ma mission, je conçois une routine me permettant de d’accomplir aussi efficacement que possible.
Comme je n’ai pas besoin d’être dans la même pièce que la personne que je « scanne », je travaille souvent par téléphone. Cela me permet de communiquer avec les gens où qu’ils se trouvent, un peu partout dans le monde, sans perdre de temps entre deux séances. J’ai aidé ainsi des dizaines de milliers de clients.

Lorsque je « scanne » quelqu’un, l’Esprit crée une lumière blanche très vive qui me permet d’« entrer » en lui. L’intensité de cette lumière, absolument indispensable à mon travail, brouille ma vue dans le monde réel et le problème s’intensifie au cours de la journée. Une fois mes séances terminées, il me faut de trente à soixante minutes pour revenir à mon état normal.

J’ajoute en passant que mon assistant m’accompagne partout où je m’attends à croiser beaucoup de gens et de voix, précisément parce que ma vue se trouble au fil des lectures « automatiques ». Si, par exemple, je me rends quelque part en avion, je finis par scanner tous les autres passagers sans le faire exprès. Le temps d’atterrir, je me retrouve complètement aveugle, et j’ai besoin de mon assistant pour me guider un moment.

Il me faut à peu près trois minutes pour scanner un client à fond. Ensuite, j’ai besoin de dix à trente minutes supplémentaires pour lui expliquer ce que j’ai découvert et pour le conseiller, surtout si c’est la première fois que j’entre en contact avec lui.

Il y a des gens qu’il faut soutenir, « reconstruire ». En effet, mes compétences ne se limitent pas aux maux physiques.

L’âme, le cœur et l’esprit

Chaque « scan » m’entraîne au-delà de la santé physique de mon client. J’examine également son âme, son cœur et son esprit. Bien que ces trois composantes de l’être soient toujours groupées, elles sont totalement différentes.

La première est l’âme, ou conscience de la personne. On l’appelle parfois « le fantôme dans la machine ».
Votre âme réside dans votre cerveau, où sont stockés vos souvenirs et votre vécu. Lorsque vous quittez le monde des vivants, votre âme emporte ces souvenirs avec elle. Dans le cas d’une personne souffrant d’une blessure ou d’une affection ayant provoqué une amnésie, à sa mort, il se passe exactement la même chose.

Les dégâts de l’âme occasionnent des pertes d’énergie

Votre âme abrite également vos espoirs et votre foi, tous deux censés vous aider à ne pas vous perdre en chemin.
Idéalement, votre âme est intacte. Toutefois, les épreuves de l’existence peuvent l’abîmer, voire en casser de petits morceaux. Cela se produit à la suite de traumatismes (mort d’un être aimé, trahison d’un proche, auto trahison).

Lorsque je scanne un client, les fractures de son âme ressemblent aux fêlures d’un vitrail de cathédrale. Je sais où elles se trouvent parce qu’elles laissent entrer la lumière.
Quant aux pièces manquantes, elles me font penser à une maison dont la lumière refuse obstinément de s’allumer dans certaines pièces.

Les dégâts de l’âme occasionnent des pertes d’énergie ou de force vitale. C’est la raison pour laquelle il est important de savoir qu’ils existent. Les problèmes de certains de mes clients ne sont pas d’ordre physique. Il s’agit plutôt de détresse de l’âme.

Ces personnes sont vulnérables. Quand l’un de vos amis vous avoue qu’il ne se sent pas prêt à se lancer dans une nouvelle relation parce qu’il souffre toujours de sa dernière rupture, sachez qu’il souffre d’une blessure de l’âme et qu’il a besoin de temps pour guérir avant de prendre à nouveau des risques.

Dans le même ordre d’idées, lorsque vous constatez que quelqu’un poursuit une quête spirituelle acharnée (religion, gourou, livres sur le développement personnel, retraites méditatives), c’est peut-être que son âme est abîmée et qu’il cherche instinctivement le moyen de la réparer. C’est en effet très important. Une fois notre vie terrestre achevée, nous avons besoin d’une âme suffisamment en bon état pour survivre à son voyage par-delà les étoiles, jusqu’à Dieu.

La deuxième composante de l’être est le cœur physique, lieu de résidence de l’amour, de la compassion et de la joie. Une âme fonctionnelle ne fait pas tout. Cela n’empêche pas d’avoir le cœur brisé ou blessé.

Votre cœur vous sert de boussole. Il joue les guides quand votre âme n’est pas au rendez-vous. Il fait également office de filet en cas de blessure de l’âme, assurant votre sécurité le temps de régler les problèmes de fractures et de pièces manquantes.
Il consigne toutes vos bonnes intentions, ce qui signifie que l’on peut avoir une âme meurtrie mais un cœur tendre et chaleureux. De fait, le cœur des gens dont l’âme a subi de nombreux déboires est souvent d’autant plus grand. Les épreuves rendent plus compréhensif, favorisant l’amour et la compassion.

La troisième composante qui m’intéresse chez mes clients est leur esprit, autrement dit leur volonté et leur force physique. L’esprit et l’âme sont deux choses différentes. Votre esprit vous permet d’escalader des montagnes, de courir et de vous battre. Même quand votre âme n’en peut plus et que votre cœur est au bout du rouleau, votre esprit peut vous porter, le temps de guérir. Il m’arrive par exemple de dire à un client très malade de se mettre à la marche, d’aller observer des oiseaux et de contempler des couchers de soleil. Cela redonne la pêche à son esprit, ce qui peut constituer le premier pas de la reconstruction de son cœur et de son âme.

Tous les êtres humains étant différents, ils ont leur propre vécu, leurs propres sentiments et leurs propres états d’âme. Un guérisseur compatissant doit s’adapter et considérer chaque maladie, chaque personnalité comme unique de manière à soulager les souffrances de son client. Selon l’Esprit, la compassion est l’ingrédient le plus important de la guérison.

« Medical medium » d’Anthony William

Anthony William a aidé des dizaines de milliers de gens à guérir d’affections mal diagnostiquées, mal soignées ou inconnues du corps médical. Une « voix » lui souffle à l’oreille la cause du problème ainsi que la façon de le régler. Il obtient des résultats spectaculaires, y compris chez des malades souffrant depuis de nombreuses années. Aujourd’hui, grâce à un livre révolutionnaire, il communique le fruit de vingt-cinq ans d’expérience. Préparez-vous à découvrir Les causes de maladies ignorées par le corps médical. Les traitements entièrement naturels d’un certain nombre de maladies invalidantes telles que la maladie de Lyme, la fibromyalgie, la fatigue surrénalienne, le syndrome de fatigue chronique, les déséquilibres hormonaux, la thyroïdite de Hashimoto, la sclérose en plaques, la dépression, les troubles neurologiques, l’inflammation chronique, les maladies auto-immunes, les problèmes de glycémie, la colite, etc. Des techniques de régénération de l’âme et de l’esprit, souvent soumis au stress et à la souffrance. Un programme détox de 28 jours.

 

yogaesoteric
5 novembre 2018

Spune ce crezi

Adresa de email nu va fi publicata

Acest sit folosește Akismet pentru a reduce spamul. Află cum sunt procesate datele comentariilor tale.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More