La purge des mafieux Khazarians s’intensifie alors que Trump est protégé en Asie

Par Benjamin Fulford, Société Dragon Blanc



Il ne fait aucun doute que la purge mondiale de la mafia Khazariane a atteint à la fin de 2017 un point de non-retour, avec des arrestations et des purges aux États-Unis et en Arabie Saoudite.

 


Au Moyen-Orient, le Hezbollah, relié à l’Iran, dirige désormais le Liban après que le Premier Ministre marionnettiste Saoudien Saad Hariri a été contraint de démissionner. Sa démission fut suivie de la purge de centaines de princes, généraux, chefs religieux et autres par le roi Saoudien de facto Muhammad Bin Salman.

Cette purge était d’autant plus importante qu’elle coupait une des dernières grandes sources d’argent et de pouvoir de la mafia Bush/Clinton. Beaucoup des princes expurgés ont été homosexuellement liés avec des membres de la famille Bush et leurs lieutenants supérieurs de l’époque lorsqu’ils étudiaient aux États-Unis, selon les confessions de Kay Griggs, épouse d’un membre de la société Skull and Bones, et d’autres.

C’est ainsi que les sources du Pentagone décrivent la répression en cours: « La purge Saoudienne de la faction terroriste pédophile Bush-Clinton – y compris Bakr Bin Laden, le frère d’Osama Bin Laden, et le [Prince] anti-Trump Al-Waleed Bin Talal – est chronométrée avec la fuite des Paradise Papers »

https://www.theguardian.com/news/2017/nov/05/paradise-papers-leak-reveals-secrets-of-world-elites-hidden-wealth?CMP=Share_AndroidApp_New_Post
[RbD1]
[l2]

Tony Podesta est un puissant lobbyiste de Washington, et son frère John était directeur de campagne pour Hillary Clinton (Rockefeller) et chef de cabinet pour Bill Clinton (Rockefeller). Al-Waleed a racheté d’importantes participations dans la Citibank de Rockefeller. Les ramifications de ces fuites, arrestations et purges s’étendent dans de nombreuses directions. Des contrecoups, d’autres arrestations et purges seront certainement ressentis et observés au Moyen-Orient, au Japon, en Europe et aux États-Unis. Le secrétaire du Commerce de Trump, Wilbur Ross (enfant) a été impliqué. Tout comme le magnat Canadien Stephen Bronfman, dont la famille avait fait fortune en vendant de l’alcool à Al Capone. Ces noms ne sont que la partie visible de l’iceberg.

Le début de la purge avait été programmé pour coïncider avec la visite de Trump en Asie afin d’être en mesure de mieux le protéger, lui et sa famille, contre les représailles, selon des sources du Pentagone et de la CIA. Cependant, dans un signe que la bataille est loin d’être terminée, deux avertissements distincts ont été transmis à cet écrivain concernant Trump. L’un était une « source proche de la Corée du Nord », et l’autre un ancien agent de la CIA en poste en Asie. La source liée à la Corée du Nord a dit que si Trump provoquait une guerre contre la Corée du Nord, « il ne quitterait pas l’Asie vivant. » La source de la CIA, pour sa part, a dit : « J’ai entendu des rumeurs dans l’ombre qu’une surprise spéciale l’attendait au Vietnam, et ce n’est pas sa rencontre en coulisse avec Poutine. »

D’un point de vue Asiatique, la purge du Prince Al-Waleed est intéressante parce qu’il est un acteur principal derrière le fonds Saoudien de 100 milliards de dollars pour le magnat Coréen-Japonais Masayoshi Son. Son est le gars qui a acheté la Fortress Investment Group liée à Rockefeller. Fortress est propriétaire de Musashi Engineering, la société qui fabrique les machines de vote qui volent les élections pour l’esclave Premier Ministre Shinzo Abe et son parti.

Voici ce que la CIA en Asie avait à dire à son sujet : « À propos de Masayoshi Son, attendez-vous à une crise cardiaque ou un suicide rituel – à cause du stress, bien sûr. Ça pourrait être un cadeau de Noël ou du Nouvel An pour le peuple Japonais. » Mais pour l’instant, l’establishment politique esclave Japonais, sentant que leur survie est en jeu, travaille aussi fort qu’il le peut pour lécher les bottes à Trump qui était lors en visite dans ce pays. Des sources proches de la famille impériale disent que l’Empereur a récompensé Trump avec une obligation d’un quadrillion de yens (environ 9 billions de dollars), gracieuseté d’Henry Kissinger. Ça pourrait faire gagner du temps à la Corporation Washigton, D.C. dont Trump est le Président, mais son destin réel sera plus probablement décidé au Vietnam lorsque Trump rencontrera le Président Russe Vladimir Poutine et le Président Chinois Xi Jinping.

Les sources du Pentagone pensent que Xi est le véritable homme fort de la Chine, et proposent l’analyse suivante de sa position post-Congrès : il semble que le Président Xi est leader suprême sans successeur sacré, et contrôle cinq voix au sein du Comité permanent du Politburo (PBSC), puisque Han Zheng est le seul représentant de la faction de Shanghai ou de Jiang, et que le Premier Ministre Li Keqiang est de la faction Hu. Les quatre autres gars sont inconditionnels et fidèles à Xi, même s’ils se sont élevés sous Hu et Jiang. Wang Huning semble assurer la continuité, puisqu’il travaillait aussi pour Jiang et Hu. Cependant, des sources de renseignements Chinois disent à cet écrivain que Xi Jinping a été choisi comme leader parce qu’il était grand et avait une belle prestance sur les séances photos du G20, mais qu’en réalité il n’est qu’une figure de proue de la prise de décision collective.

L’équilibre général au sein de la Commission permanente du Politburo est de deux voix pour le Sud de la Chine (Guandong), deux pour la Chine Côtière (Shanghaï), et trois pour le Nord et l’intérieur (Pékin). Quoi qu’il en soit, le nouveau régime Chinois était prêt, à ce moment-là, à passer à l’action, et si le monde a de la chance, il ignorera les bluffes Khazarianes au sujet du déclenchement de la troisième guerre mondiale et forcera le monde à faire faillite, perturbant et terrorisant la Corporation D.C.

Le propriétaire de la Corporation D.C. – la Réserve Fédérale – n’a plus de Khazarians dans son conseil d’administration maintenant que Janet Yellen, Stan Fischer et maintenant le chef Goldmanite de la Fed de New York, William Dudley, ont été expulsés. La direction non Khazariane de la Fed sera laissée à elle-même, car le système qu’elle prend en charge est en train de s’effondrer, qu’elle le veuille ou non.

En octobre 2017, le premier mois après que la Corporation des États-Unis n’a pas respecté son échéance de paiement du 30 septembre, la dette publique des États-Unis a augmenté de 200 milliards de dollars en un seul mois, pendant que 960.000 personnes ont quitté le marché du travail. Ce même gouvernement prétend que sa filiale à 100% de Porto Rico n’a pas d’électricité à cause d’un ouragan, et non pas parce que son gouvernement a été incapable de payer ses factures d’électricité. Pendant ce temps, malgré l’effondrement de l’économie réelle, le marché boursier continue d’atteindre de nouveaux sommets, en grande partie grâce à l’achat par la banque centrale Suisse des Rothschild.

http://www.zerohedge.com/news/2017-11-03/people-not-labor-force-soar-record-954-million-968000-drop-out-one-month

http://www.zerohedge.com/news/2017-10-30/us-government-quietly-added-200-billion-national-debt-month-alone

http://www.zerohedge.com/news/2017-11-03/swiss-national-bank-now-owns-record-88-billion-us-stocks

Il semblait aussi que les Khazarians étaient à court d’endroits pour aller voler de l’or. Vous vous souvenez de la façon dont le gouvernement Canadien en mars 2016, a annoncé que ses réserves d’or étaient épuisées ?

http://www.ctvnews.ca/business/canada-s-gold-reserve-sell-off-makes-sense-experts-1.2804492

Eh bien, il semble qu’ils aient eu recours à la vente de faux or depuis lors, étant donné que la Monnaie Royale Canadienne a été prise à vendre un faux lingot d’or.

http://www.zerohedge.com/news/2017-10-30/could-be-huge-gold-bar-certified-royal-canadian-mint-exposed-fake

 


N’oubliez pas que le secrétaire au Trésor des États-Unis, Steven Mnuchin, tweetant de Fort Knox le jour de l’éclipse solaire du 21 août, qu’il est « Heureux que l’or soit en sécurité », sans offrir une once (et encore moins un gramme) de preuve que c’était vrai. Plus vite l’armée et les organismes Militaires Américains redémarreront, avec l’aide du Canada j’espère, l’ensemble de la structure gouvernementale des États-Unis, moins la douleur sera grande. Quoi qu’il en soit, l’armée et les agences Chapeaux Blancs des États-Unis continuent certainement leur purge de l’influence de la mafia Khazariane.

Selon des sources du Pentagone, les accusations portées contre Paul Manafort, l’ancien directeur de la campagne de Trump, pour avoir omis de s’enregistrer en tant qu’agent étranger « peuvent être une nouvelle norme pour empêcher les lobbyistes et les organisations Juives [Khazarianes] comme l’AIPAC (American Israel Public Affairs Committee) d’agir en tant qu’agents étrangers non enregistrés d’Israël ». De plus, la purge d’Hollywood commence à faire boule de neige. Voici comment une source du Pentagone a résumé la situation : « Harveywood s’est transformé en Pedowood, alors que Kevin Spacey était exposé comme pédophile ayant également voyagé dans l’avion de Jeff Epstein, “ le Lolita Express, ” avec Bill Clinton. Spacey a été forcé de sortir du placard en tant que gay, pour confondre les LGBT avec les pédophiles afin d’arrêter la normalisation Khazariane des homos, des pédos et des pédérastes. »

La source a ajouté : « Après Harvey Weinstein, la punition a étérapide et furieuse » car Netflix a renvoyé Spacey de House of Cards, CBS pourrait retirer l’acteur Khazarian, Jeremy Piven, du feuilleton télévisé Wisdom of the Crowd ou annuler l’émission, et un autre producteur/réalisateur prédateur Khazarian, Brett Ratner, a perdu son contrat avec Warner Brothers et a été expulsé du studio pour des raisons d’harcèlements sexuels.

Selon les renseignements de la Marine des États-Unis, la véritable force derrière la purge d’Hollywood, a été la NSA, qui a discrètement informé les victimes de pédérastes qu’elles pouvaient leur apporter la preuve de leurs accusations contre leurs bourreaux. Après que les politiciens de Washington, D.C., les universités et Hollywood soient purgés du contrôle des gangsters Khazarians Sataniques, nous supposons que les établissements médicaux et pharmaceutiques seront les prochains sur la liste.

Une descente intensive au siège social de l’ American Medical Association, portant en particulier sur les informations relatives au cancer, serait un excellent point de départ. À cet égard, nous comprenons que Bill Gates, sous garde spéciale, ait déjà commencé à chanter comme un pinson. Il est certain que la guerre contre la mafia génocidaire Khazariane, vénérée par les satanistes, n’est pas encore terminée, mais on ne peut plus nier qu’ils sont perdants et fichus.

Ils ont été avertis de « capituler ou mourir ». Nous nous attendons à ce que ces deux options se produisent en quantités croissantes avant que le cauchemar ne prenne fin et que l’humanité ne soit libérée.

 
 

yogaesoteric

23 juin 2018

Spune ce crezi

Adresa de email nu va fi publicata

Acest sit folosește Akismet pentru a reduce spamul. Află cum sunt procesate datele comentariilor tale.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More