L’Iran touché par une cyberattaque mondiale qui affichait le drapeau américain sur tous les écrans

« L’attaque a apparemment touché 200.000 routeurs à travers le monde dans une attaque généralisée, y compris 3.500 commutateurs dans notre pays », a déclaré le ministère des technologies de la communication et de l’information dans un communiqué de l’agence de presse officielle iranienne IRNA.

L’attaque, qui a frappé les fournisseurs d’accès Internet et coupé l’accès au Web pour les utilisateurs, a été rendue possible par une vulnérabilité des routeurs de Cisco qui avait précédemment émis un avertissement et fourni un correctif que certaines entreprises n’avaient pas réussi à installer pendant les vacances du Nouvel An iranien.

Un Blog qui a publié un article par Nick Biasini, chercheur sur les menaces au sein du Talos Security Intelligence and Research Group de Cisco, a déclaré : « Plusieurs incidents dans plusieurs pays, dont certains ciblant spécifiquement les infrastructures critiques, ont impliqué l’utilisation abusive du protocole Smart Install… »

« Par conséquent, nous adoptons une attitude active, et nous incitons les clients, une fois de plus, à prendre conscience des risques élevés et des voies de restauration disponibles. »

Cisco a déclaré que ces affichages étaient un outil pour aider les clients à identifier leurs faiblesses et à repousser une cyberattaque.

Le ministre iranien des technologies de l’information, Mohammad Javad Azari-Jahromi, a affiché sur Twitter la photo d’une capture d’écran qui montrait le drapeau américain et le message des pirates informatiques. Il a déclaré qu’il ne savait pas encore qui était à l’origine des cyber-attaques.

Azari-Jahromi a déclaré que l’attaque a touché principalement l’Europe, l’Inde et les États-Unis, a rapporté la télévision d’Etat.

« Quelque 55.000 dispositifs ont été touchés aux États-Unis et 14.000 en Chine, et la part de l’Iran était de 2 % », a déclaré Azari-Jahromi.

Dans un tweet, Azari-Jahromi a déclaré que l’organisme public d’intervention en cas d’urgence informatique MAHER avait montré « des faiblesses dans la communication d’informations aux entreprises (affectées) » après l’attaque qui a été détectée en Iran.

Hadi Sajadi Sajadi, directeur adjoint de l’Organisation iranienne des technologies de l’information, a déclaré que l’attaque a été neutralisée dans les heures qui ont suivi et qu’aucunes données n’ont été perdues.





yogaesoteric

22 septembre 2018

 

Spune ce crezi

Adresa de email nu va fi publicata

Acest sit folosește Akismet pentru a reduce spamul. Află cum sunt procesate datele comentariilor tale.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More